Connect with us

Belgique

Daech menace 1105 personnes, Molenbeek, la rue Corbillon et la Nouvelle Calédonie

Published

on

Un message audio attribué à un combattant de Daech, localisé grâce à un GPS marocain dans les alentours de Kidal, au nord-Mali, menace des centaines de milliers de personnes de mort par empoisonnement au Hanzglej, une substance qu’il a lui-même créée et qui s’attaque au corps tel une gangrène, en commençant par la testicule gauche (pour les mâles) ou la lèvre vaginale droite (pour les femelles). Selon le message de 48 minutes de ce djihadiste franco-algérien, 1265 personnes ( et non 130) devaient être assassinés le 13 novembre dernier dans les attentats de Paris, mais l’objectif des terroristes auteurs de ces attaques n’a pas été atteint. L’explication a été donnée par l’auteur de l’enregistrement qui affirme qu’une femme sexy, vêtue d’une robe trop courte et moulante, est passée devant les deux terroristes qui ont commis le carnage du Bataclan.

Il citera par ailleurs les 1105 personnes qui n’ont pas été tuées lors de ces attaques et les menacera d’une mort atroce grâce à sa potion magique, le Hanzglej aphrodisiaco-toxicillique. Ses menaces concernent également tous les habitants de la ville de Molenbeek, dans la capitale belge Bruxelles où l’enquête sur les attaques a connu des avancées notables. Il les accuse de complicité avec le gouvernement antidémocratique français. Le terroriste de Daech établi dans une région instable au nord du Mali a aussi cité tous les habitants de la rue Corbillon, en Seine Saint-Denis où certains des terroristes ayant planifié les attaques de Paris ont été abattus par le RAID fraçais. « Que vous soyez musulmans ou non, vous subirez le châtiment suprême parce que vous êtes apostats, au service de l’Etat policier de Marianne » a-t-il déclaré en raison de la forte présence de la communauté musulmane dans le département du 93.

Le cinq dernières minutes de l’enregistrement seront consacrées entièrement à Marie-Josette, « cette dévergondée qui a destabilisé nos valeureux combattants au Bataclan ». L’auteur de l’enregistrement paraît furieux en parlant de cette femme. « Elle dit à tout le monde qu’elle belge de Flémalle, dans la région de Liège. Ispidicounas, tu croyais que je ne ferais pas mon enquête. Salle croisée de m… ! Tu n’es qu’une pétasse de fausse parisienne et ton arrière-grand-père a débarqué en France en 1918, venu de Cayenne. Alors moi, j’ai décidé de niquer ta race en envoyant mon Hanzglej aphrodisiaco-toxicillique à toute la Nouvelle Calédonie de tes ancêtres » a-t-il ajouté en criant comme un forcené.

Advertisement

Belgique

L’enseigne lumineuse de la place De Brouckère rachetée par Lotus

Published

on

Retournement de situation dans l’affaire du permis d’urbanisme du panneau publicitaire Coca-Cola de la place De Brouckère. Le secrétaire d’Etat à l’Urbanisme, Pascal Smet, estimait que le panneau était disproportionné, mais on apprend à l’instant que le lobby du biscuit vient de faire pression pour obtenir l’emplacement.
Le patron de la société Lotus, Jan Boone, continue donc dans sa lancée dans le but de faire de ses biscuits une marque mondiale en imposant l’appellation américaine Biscoff pour ses traditionnels speculoos. C’est désormais le nom Biscoff qui illuminera la célèbre place bruxelloise pour tenter d’imposer ce nom polémique au consommateur.

Continue Reading

Belgique

Lotus remplace le nom «Spéculoos» par «Biscovfefe»

Published

on

By

Bye bye les « Spéculoos » et bonjour les « Biscovfefe», les biscuits de Lotus vont changer de nom parce que « la marque internationale a plus d’importance que la tradition et la culture belge », a annoncé le grand patron de Lotus Bakeries, Jan Moovais.

 

C’est donc la fin des Spéculoos tels qu’on les connaît. Dès l’année prochaine, le fabricant de biscuit Lotus, qui les commercialise, changera leur nom. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le patron de Lotus, Jan Moovais, dans une interview.

Actuellement, l’appellation Spéculoos est seulement présente sur l’emballage des biscuits en France, en Belgique et aux Pays-Bas. Dans les autres lieux du monde, ils étaient vendus sous l’appellation de Biscoff, qui est une contraction des mots « biscuit » et « café ». Mais suite à différents échanges avec les responsables du marché américain, Lotus a décidé de renier ses origines belges et ses traditions culinaires en supprimant l’appellation Spéculoos.

Une annonce qui a provoqué beaucoup d’émoi sur les médias sociaux, ce qu’a également constaté Jan Moovais. « Certains le regrettent, mais on s’en fout complètement », relève-t-il samedi. L’entreprise a fait effectuer des recherches sur le changement de nom. « Presque tous les consommateurs sont contre, mais une entreprise qui se veut internationale doit pouvoir passer au dessus de l’avis des consommateurs », note-t-elle.

Dès l’année prochaine, Lotus utilisera l’appellation « Biscovfefe » au lieu de « Spéculoos » et « Biscoff » dans le monde entier, et la France, la Belgique et les Pays-Bas ne seront plus épargnés. Jan Moovais veut faire de ses petits biscuits caramélisés une « marque mondiale », c’est pourquoi il choisit un nom plus facilement prononçable de tous et par le président Trump.

 

 

Continue Reading

Belgique

Association des Dealers de Rue : « Nous allons mettre en place un système de livraison »

Published

on

By

Le reconfinement met une nouvelle fois les dealers de rue dans l’embarras. Ces derniers font face à de nombreuses difficultés financières et logistiques depuis l’arrive du Covid-19. L’Association des Dealers de Rue estime que près de 18% de leurs membres ont dû stopper leurs activités. Le reconfinement inquiète l’Association, qui craint que de plus en plus de dealers se retrouvent sans clientèle et sans revenu.

Afin de pallier au problème, les membres de l’Association se sont concertés pendant de nombreuses heures, ce jeudi après-midi. Finalement, après une mûre réflexion, ceux-ci vont lancer en place un système de livraison afin de sauvegarder leurs emplois.

Enfin, un seul mot de conclusion car il parait que c’est à la mode dans les articles : prout.

Continue Reading

Trending