Connect with us

Politique

Le Conseil des Ministres tourne à la bagarre de tartes à la crème (Vidéo)

Published

on

Rue de la Loi: nouvel épisode turbulent dans le paysage politique du Gouvernement Belge: le conseil  des ministres a tourné à l’eau de vinaigre et a fini dans un bain de crème fraîche !  

Un contexte particulier

Ce n’est un secret pour personne, la vie politique Belge est assez agitée : trou noir budgétaire de 3 milliards « énigmatique », démission à tire la rigo de ministres courageux, taxation bouchée sur les tunnels de Bruxelles  , excetera, excetera,… la liste est plus longue que 500 jours sans gouvernement et le dernier épisode en date n’est pas en reste d’être triste.

Tout avait pourtant bien commencé

Le conseil des ministres  avait pourtant bien commencé : abaissement de la pension des parlementaires à 49 ans, distribution des places de parking  Boulevard Léopold pour les camionneurs mwés comme des strons à cause de la taxe kilomerdique et déblocage du milliard d’euro des fonds européens pour les primes de chômage des ministres démissionnaires.

Tout a dérapé à la fin de la réunion

Tout à dérapé à la fin du Conseil, dés le début du traditionnel goûté « tarte et café » qui clôture chaque réunion des élus. L’opposition PS-CDH  a commencé à critiquer la décision de la majorité MR-OPEN VLD concernant le choix de la tarte. Voici les propos relatés par nos enquêteurs :

Benoit Lutgen fulmine  : « à chaque fois c’est pareil, vous choisissez de la tarte brésilienne alors que vous savez que beaucoup d’élus préfèrent de la tarte au riz, c’est scandaleux ! »

Ce à quoi  Charles Michel répond qu’  ‘‘il n’ a pas de compte à rendre à ce sujet, de toute façon tout le monde aime la crème fraîche. » et de surenchérir par un lancé de tarte brésilienne à la tête de Benoit Lutgen  qui en est resté tout bézin : « ah ça t’aime né l’ Brésilienne, tiens d’abord, prind ça din’ d’ gueu »

Benoit Lutgen reste bouche bée, entarté jusqu’aux yeux ébahi !

Non satisfait du tir dirigé de son premier ministre, Bart de Wever, qui ne peut plus manger de tarte à cause de son régime, en rajoute une couche de crème fraîche :« qu’est-ce que t’as toi ? »  lance t-il  à Elio di Rupo  paralysé de stupeur,  « t’es jaloux ? t’en veux une aussi ? tiens d’abord, mange toi celle-là d’abord ! »

Et là bardaf, c’est l’entartage général, majorité, opposition, conciergerie,tout le monde s’y met et la bagarre de tarte dégénère complètement en guerre pâtissière.  C’est un passant, ayant failli se ramasser une tarte traversant la route, qui a appelé la Police de Zone. Heureusement celle-ci est intervenue avant l’apéro. Le nettoyage de la rue de la Loi  prendra du temps.

VIDÉO pleine de crème !

[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=n8YnXcOOkF8″]

France

Floutage des policiers : la loi « sécurité globale » s’appliquera aussi aux images d’archives

Published

on

Le gouvernement français a fait adopter l’article 24 de la proposition de loi sur la sécurité globale. Le ministre de l’Intérieur a déclaré qu’il « faudra flouter les visages des policiers et des gendarmes » avant de diffuser les images et que cette mesure s’appliquera aussi aux images d’archives. « Cela permettra de préserver l’intégrité des policiers quelque soit l’époque ou les théâtres d’opération » précise-t-il, « lorsqu’un policier ou un gendarme a son visage diffusé, il peut être rapidement exposé à des messages haineux contre lui, sa famille ou sa descendance. »

Interrogée sur cette loi , la présidente du RN Marine Le Pen a estimé que « tout ce qui peut contribuer à protéger nos policiers est une bonne chose » avant d’ajouter, « je remercie Emmanuel Macron de mettre en place tout un arsenal législatif autoritaire sur lequel je pourrais asseoir mon pouvoir »

 

 

 

Continue Reading

France

Le chauffeur de taxi du documentaire Hold-Up s’est fait recruter comme porte-parole du gouvernement Macron

Published

on

Intervenant légitime dans le documentaire Hold-Up sur la crise du coronavirus, Mamadou, un chauffeur de taxi parisien, a été recruté par le gouvernement français comme porte-parole sur base de sa pertinence dans ses propos et de son éloquence.
« Après avoir vu Hold-Up, il m’a paru évident qu’il était l’intervenant le plus légitime de ce reportage », a répondu le premier ministre Jean Castex.
« C’est pourquoi nous avons recruté Mamadou au sein de notre gouvernement afin d’éviter le pire et de ne pas massacrer tout le monde ».

Continue Reading

Politique

Épuration dans l’Éducation nationale : Jean-Michel Blanquer sera tondu en place publique

Published

on

La vendetta en marche.

Après la victoire stratégique des forces islamo-gauchistes, alliés aux judéo-bolchéviques, le temps de la vengeance est venue. Les forces progressistes ont pris la rue de Grenelle et commencent dès aujourd’hui leur offensive de purification de l’administration scolaire.

Dans un communiqué, les forces alliées ont annoncé leur première mesure : la tonte du ministre Jean-Michel Blanquer, accusé d’être le principal opposant aux forces libres de l’Éducation nationale. Dans un simulacre de procès stalinien, le ministre a été reconnu coupable du crime de « startupisation » de l’Éducation nationale.

Celui qui voulait transformer les écoles primaires en business school verra son châtiment se dérouler en public, place de grève (logique, puisqu’il est condamné par des profs).

Le SNUIPP et le SNES vendront des merguez à prix libre.

Clitorin De Menfairpieds-Clavicule

Continue Reading

Trending