Connect with us

Belgique

Claude Moniquet « Mon expertise en terrorisme, je la tiens du fait que j’ai vu 14 fois Die Hard »

Published

on

Claude Moniquet, le spécialiste du contre-terrorisme d’RTL TVI, a répondu ce matin à un journaliste qui s’interrogeait sur l’origine de son expertise en terrorisme.

L’expert en contre-terrorisme a expliqué qu’étant donné qu’il n’existe pas de formation d’expert en terrorisme, il s’est formé de manière autodidacte en regardant le film Die Hard/Piège de cristal, où des terroristes prennent d’assaut un immeuble.

Claude Moniquet était en fait Philippe des Héros du Gazon (vidéo)

Voici sa déclaration complète:
Un film de grande qualité pour en apprendre sur le terrorisme et qui permet également de trouver les solutions pour le combattre. Je me suis toujours un peu senti Bruce Willis.
J’ai regardé le film 14 fois ces 2 dernières années et il s’agit d’un formidable outil d’analyse.
Si quelqu’un d’autre a vu autant de fois Piège de Cristal que moi, qu’il le fasse savoir et on verra qui est le meilleur expert en terrorisme. Et qu’on ne vienne pas m’emmerder à me parler des experts de la RTBF qui n’ont vu que 3-4 fois Die Hard.

En tous cas il a de l’humour:

Une vidéo de 7 à la Une où Claude Moniquet démontre qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis:

Expert en terrorismeProfession : expert en terrorisme.
Risque : se contredire à 3 jours d’intervalle.
Salah Abdeslam, le fil de la Traque ➡️ http://bit.ly/FildelaTraque

Posté par 7 à la Une – RTBF sur 19 mars 2016

Rappel de l’histoire de Piège de Cristal: En 1988, le lieutenant de police à New York John McClane se rend à Los Angeles afin de passer Noël en compagnie de son épouse Holly et leurs deux enfants. Une limousine attend John avec un chauffeur, Argyle, pour le mener au siège de la compagnie où travaille sa femme, le gratte-ciel Nakatomi Plaza pour fêter le Noël de l’entreprise. Mais arrivé à l’immeuble où il se rafraîchit dans la salle de bain après le voyage en avion, John entend des cris ponctués de détonations. Un groupe de treize terroristes mené par Hans Gruber investit l’immeuble et prend les occupants en otages. Le groupe se compose de Hans Gruber, Karl, Tony, Theo, Alexander, Marco, Kristoff, Eddie, Franco, Uli, Heinrich, Fritz et James. McClane s’échappe vers un étage supérieur, sans avoir le temps de mettre ni ses chaussures, ni ses chaussettes.Gruber veut interroger seul à seul le dirigeant de la branche américaine du groupe, Joseph Takagi, affirmant qu’il veut donner une leçon à la multinationale pour sa cupidité. Se mettant à l’écart des otages, Gruber veut le code d’accès pour le coffre de l’immeuble. Gruber admet que le terrorisme est une couverture car en fait il veut voler les 640 millions de dollars en bons au porteur du coffre-fort. Takagi refuse de coopérer et il est exécuté sous les yeux de McClane qui est caché non loin.McClane tue le frère de Karl, Tony. Il lui prend ses armes et utilise sa radio pour contacter la police de Los Angeles, qui dépêche le sergent Powell sur place. Pendant ce temps, Hans envoie deux hommes pour stopper McClane. McClane tue Heinrich et Marco et leur prend un pain d’explosif C4 et les détonateurs. Gruber envoie Eddie, habillé en agent de sécurité, à la rencontre de Powell. Ce dernier, après vérification, repart satisfait. Mais au moment où il s’installe dans sa voiture, McClane fait tomber le cadavre de Marco sur son capot. Cela alerte les terroristes qui se mettent à mitrailler la voiture. Powell qui fait marche arrière, s’en sort. Il alerte alors la police qui arrive rapidement et entoure le gratte-ciel.Gruber laisse penser aux policiers qu’il est un terroriste allemand, en demandant la libération de prisonniers membres de diverses organisations terroristes. Il demande également des hélicoptères sur le toit pour que son équipe et les otages puissent gagner un aéroport international. Son plan est de faire exploser le dernier étage de l’immeuble, avec les hélicoptères pour faire croire à sa mort, alors qu’il s’enfuit dans une ambulance garée au sous-sol de l’immeuble.Le coffre fort est ouvert, et les otages sont amenés sur le toit. McClane intervient, et fait redescendre les otages. Gruber fait quand même exploser le dernier étage, et lorsqu’il s’apprête à descendre rejoindre l’ambulance, McClane le tue.

Advertisement

Belgique

Il neige

Published

on

C’est tout.

Continue Reading

Belgique

[Vraie info] Le Shaman QAnon entre en grève de la faim « Parce qu’il n’y a pas de nourriture Bio en prison »

Published

on

 

Le Bison nazi mystique du capitole Jake Angeli serait entré en grève de la faim selon plusieurs médias américains.

L’avocat du Bison avait expliqué d’abord qu’Angeli ne mangeait pas pour des raisons religieuses, mais la mère du suspect a dit plus tard que c’était parce que « le centre de détention ne lui donnera pas du tout de nourriture bio ».

Le juge présidant l’affaire a déclaré que le refus d’Angeli de manger était « profondément préoccupant » et a demandé au défenseur public de travailler à ce qu’il se réalimente en vue de ses auditions. Il refuse de s’alimenter puisque la nourriture traditionnelle ne correspond pas à son régime shamanique. Une considération qu’il aurait certainement pu envisager avant d’envahir le capitole.

Angeli était l’un des nombreux partisans de Trump qui ont pris d’assaut le Capitole mercredi dernier et ont depuis été arrêtés comme des couillons.

 

Jake Angeli (32) Interview May 5, 2020

jakeangeli #angeli #trump #capitol #usa #biden

 

Source

Continue Reading

Belgique

QAnon l’affirme: Le PAPE a été arrêté

Published

on

MISE À JOUR: Il semble que le pape François ait tweeté ce matin, mais le conservateur Beaver a confirmé que le pape François avait une équipe de médias sociaux qui planifiait ses publications, et celle-ci était pré-planifiée. Si vous cliquez sur le tweet, vous pouvez voir que TweetDeck a été utilisé pour planifier la publication.

Le pape François est toujours en garde fédérale en Italie, par conséquent, il n’a pas été vu en vidéo. Le FBI est en route pour l’interrogatoire, selon des sources.

VATICAN / ITALIE – Le pape François, alias Jorge Mario Bergoglio, a été arrêté samedi pour une mise en accusation de 80 chefs d’accusation, notamment la possession de pornographie enfantine, la traite des êtres humains, l’inceste, la possession de matériel de drogue et la fraude pour crime.

 

Le bureau du procureur national italien a confirmé avoir ordonné les arrestations et déposé les accusations.

Un homme arrêté pour trafic de drogue fait maintenant face à 63 chefs d’accusation supplémentaires, notamment de pornographie juvénile et de trafic d’êtres humains dans le comté de Limestone
Des officiers militaires, la police italienne et leur unité des crimes sexuels se sont rendus au domicile du pape au Vatican, ils l’ont arrêté ainsi que plusieurs autres hauts fonctionnaires et les ont tous placés en état d’arrestation sans incident. Des personnes proches des lieux ont rapporté avoir entendu des coups de feu, mais la police n’a pas confirmé si c’était eux qui tiraient les armes.

Le pape François est actuellement détenu dans une prison inconnue, interrogé par des agents fédéraux travaillant pour l’Etat d’Italie et Interpol. Le FBI serait en train de prendre des dispositions pour arriver et l’interroger une fois qu’Interpol en aura fini avec lui.

Giuseppe Governale, le principal procureur anti-mafia d’Italie, a été appelé au début de l’enquête sur le pape François et d’autres personnes au Vatican. Il a déclaré que le groupe était «sous-estimé» et particulièrement dangereux en raison de sa capacité à proliférer à travers les nations et à les infiltrer.

«Ces personnes sont vraiment les pires des pires de la société. Je peux vous promettre que nous n’arrêterons pas de cibler la traite des êtres humains tant que nous n’aurons pas mis un terme à ce commerce ignoble au Vatican et en Italie, ainsi que dans les pays voisins de l’Europe. Alors que je suis procureur principal en Italie, mon ministère s’efforcera de protéger nos citoyens, en particulier ceux qui ont le plus besoin de nous, nos enfants ».

Giuseppe Governale
Afin de procéder à l’arrestation, la police et les agents militaires ont dû couper le courant au Vatican et atténuer la caméra en direct. Cela a été remarqué par les internautes, qui se sont rapidement méfiés de ce qui se passait au Vatican.

 

Certaines personnes ont émis l’hypothèse que le pape pourrait être la «première arrestation». Et il semble qu’ils avaient raison dans leurs spéculations. Selon les agents d’Interpol, il s’agit du «premier parmi tant d’autres».

Le juge a imposé une interdiction de publication à l’échelle de l’UE. Heureusement, l’interdiction n’affecte ni le Canada ni les États-Unis, et le conservateur Beaver a reçu le scoop exclusif de cette histoire via un contact italien confidentiel.

Google supprime les résultats! Soyez le premier à dire au monde la VÉRITÉ! Partagez cet article MAINTENANT!

Continue Reading

Trending