Claude Moniquet « Mon expertise en terrorisme, je la tiens du fait que j’ai vu 14 fois Die Hard »

Claude Moniquet, le spécialiste du contre-terrorisme d’RTL TVI, a répondu ce matin à un journaliste qui s’interrogeait sur l’origine de son expertise en terrorisme.

L’expert en contre-terrorisme a expliqué qu’étant donné qu’il n’existe pas de formation d’expert en terrorisme, il s’est formé de manière autodidacte en regardant le film Die Hard/Piège de cristal, où des terroristes prennent d’assaut un immeuble.

Claude Moniquet était en fait Philippe des Héros du Gazon (vidéo)

Voici sa déclaration complète:
Un film de grande qualité pour en apprendre sur le terrorisme et qui permet également de trouver les solutions pour le combattre. Je me suis toujours un peu senti Bruce Willis.
J’ai regardé le film 14 fois ces 2 dernières années et il s’agit d’un formidable outil d’analyse.
Si quelqu’un d’autre a vu autant de fois Piège de Cristal que moi, qu’il le fasse savoir et on verra qui est le meilleur expert en terrorisme. Et qu’on ne vienne pas m’emmerder à me parler des experts de la RTBF qui n’ont vu que 3-4 fois Die Hard.

En tous cas il a de l’humour:

Une vidéo de 7 à la Une où Claude Moniquet démontre qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis:

Expert en terrorismeProfession : expert en terrorisme.
Risque : se contredire à 3 jours d’intervalle.
Salah Abdeslam, le fil de la Traque ➡️ http://bit.ly/FildelaTraque

Posté par 7 à la Une – RTBF sur 19 mars 2016

Rappel de l’histoire de Piège de Cristal: En 1988, le lieutenant de police à New York John McClane se rend à Los Angeles afin de passer Noël en compagnie de son épouse Holly et leurs deux enfants. Une limousine attend John avec un chauffeur, Argyle, pour le mener au siège de la compagnie où travaille sa femme, le gratte-ciel Nakatomi Plaza pour fêter le Noël de l’entreprise. Mais arrivé à l’immeuble où il se rafraîchit dans la salle de bain après le voyage en avion, John entend des cris ponctués de détonations. Un groupe de treize terroristes mené par Hans Gruber investit l’immeuble et prend les occupants en otages. Le groupe se compose de Hans Gruber, Karl, Tony, Theo, Alexander, Marco, Kristoff, Eddie, Franco, Uli, Heinrich, Fritz et James. McClane s’échappe vers un étage supérieur, sans avoir le temps de mettre ni ses chaussures, ni ses chaussettes.Gruber veut interroger seul à seul le dirigeant de la branche américaine du groupe, Joseph Takagi, affirmant qu’il veut donner une leçon à la multinationale pour sa cupidité. Se mettant à l’écart des otages, Gruber veut le code d’accès pour le coffre de l’immeuble. Gruber admet que le terrorisme est une couverture car en fait il veut voler les 640 millions de dollars en bons au porteur du coffre-fort. Takagi refuse de coopérer et il est exécuté sous les yeux de McClane qui est caché non loin.McClane tue le frère de Karl, Tony. Il lui prend ses armes et utilise sa radio pour contacter la police de Los Angeles, qui dépêche le sergent Powell sur place. Pendant ce temps, Hans envoie deux hommes pour stopper McClane. McClane tue Heinrich et Marco et leur prend un pain d’explosif C4 et les détonateurs. Gruber envoie Eddie, habillé en agent de sécurité, à la rencontre de Powell. Ce dernier, après vérification, repart satisfait. Mais au moment où il s’installe dans sa voiture, McClane fait tomber le cadavre de Marco sur son capot. Cela alerte les terroristes qui se mettent à mitrailler la voiture. Powell qui fait marche arrière, s’en sort. Il alerte alors la police qui arrive rapidement et entoure le gratte-ciel.Gruber laisse penser aux policiers qu’il est un terroriste allemand, en demandant la libération de prisonniers membres de diverses organisations terroristes. Il demande également des hélicoptères sur le toit pour que son équipe et les otages puissent gagner un aéroport international. Son plan est de faire exploser le dernier étage de l’immeuble, avec les hélicoptères pour faire croire à sa mort, alors qu’il s’enfuit dans une ambulance garée au sous-sol de l’immeuble.Le coffre fort est ouvert, et les otages sont amenés sur le toit. McClane intervient, et fait redescendre les otages. Gruber fait quand même exploser le dernier étage, et lorsqu’il s’apprête à descendre rejoindre l’ambulance, McClane le tue.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires