Claude Marcourt : « Boire plus pour réussir son blocus »

Selon une étude du centre de recherche sur l’alcool et les addictions de l’université d’Austin au Texas publiée dans The Journal of Neuroscience, la consommation d’alcool en petite quantité est grandement bénéfique à nos capacités d’apprentissage.

Les scientifiques ont démontré de manière incontestable que l’ingestion d’alcool rend les connexions entre les neurones (appelées synapses) plus aptes à être renforcées. C’est-à-dire, couplé à un exercice intellectuel intensif tel l’étude le visionnage de Confessions intimes, l’alcool aide le cerveau à être plus performant.

Dès la publication de cette étude, le ministre de l’enseignement Jean-Claude Marcourt a organisé une conférence de presse en urgence afin de mettre au courant les étudiants le plus vite possible.

Marcourt : «Cette étude est sans appel, elle démontre formellement le pouvoir bénéfique de la bonne bière bien de chez nous ! […] Ayant fait des études moi-même et étant le patron des écoliers après Saint-Nicolas, il était de mon devoir d’informer tous les étudiants et élèves en âge de consommer de l’alcool qu’il est bénéfique pour eux de boire de l’alcool pendant l’étude.»

Les recteurs de toutes les universités et hautes-écoles songent déjà à commander des distributeurs de cannettes de bière afin que les étudiants aient accès le plus facilement possible à des boissons alcoolisées.

 

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires