Votre chat est-il radicalisé ? 5 méthodes pour le découvrir

Après les révélations sur l’Emni la branche secrète de l’État Islamique qui terrorise l’Occident, de nouvelles révélations viennent de fuites.

La branche Catmni de l’État Islamique mène un travail de longue haleine qui s’initier dans le foyer des occidentaux. En effet, suite à de reçentes découvertes l’Etat Islamique tenterait de radicaliser les chats Occidentaux. Cette enquête très sérieuses s’appuie sur divers révélations. D’une part les souches félines sont anciennes et très souvent orientales, il n’en a pas fallut plus pour que les services secrets occidentaux s’orientent vers la piste Islamique. Un autre fait troublant vient confirmer cette thèse. En effet, la plus part des attentats sont perpétrés durant la période de mue de nos boules de poils. Un effet recherché selon des sources policières, leur pouvoir allergisant renforcerait la confusion et l’incapacité Europenne à répondre efficacement en cas d’attaque terroriste. On soupçonne qu’une majorité des forces de l’ordres soient sensibles aux allergies des chats.

 

Fait plus troublant, le comportement de votre animal préféré. Discret mais présent, il en dit peu sur son quotidien et ne va pas à la moqué. Pire encore, observateur, il connaît parfaitement les déplacements des occidentaux. Un profil qui n’est pas sans rappeler celui des précédents terroristes.

L’État Français a immédiatement réagit en provoposant de créer une fiche P pour y recenser tous les chats susceptibles d’êtres radicalisés. Ce “P” de l’anglais “Pets” et du francais “Poils” sera associé à un fichage S pour chaque propriétaire.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires