Charleroi : la libraire vendait des billets à gratter usagés

C’est un énorme scandale que la rédaction de NordPresse vient de mettre au jour. En effet, Gwendolyne (nom d’emprunt) vendait depuis des mois, des billets à gratter de la Loterie Nationale à ses clients sans que ceux-ci ne se rendent compte de la supercherie.

«  Bah vous savez, Monsieur, la plupart de mes clients sont chômeurs et alcooliques, alors ils viennent tenter leur chance derrière le comptoir. Ou devant, c’est selon. »

Nous avons interviewé l’une des victimes de cette énorme supercherie, décelée après des mois d’enquête auprès de la Police locale de Charleroi dont nous tairons le nom.

« Ma, vous savé. Il é impossiblé de réconnétre lé vré dou fau ».

 

Jordy Nateur

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires