Cette femme porte plainte contre la SNCB parce que son train était à l’heure

Micheline G. et son avocat maître Carlo Di Santo, ont porté plainte contre la SNCB ce 15 janvier. 

Micheline a pris le train en gare de Schaerbeek ce mercredi dernier, et, ce dans le but de se rendre à Berchem Sint Agatha. Le trajet s’est déroulé sans encombres, le train arrivé en gare de Schaerbeek sans une seule minute de retard et est même reparti à l’heure juste.

La raison de la plainte déposée au parquet est qu’elle n’a même pas été violée pendant le trajet, et qu’aucun migrant ne la touchée de manière sexuelle, ni même un regard machiste, ce qui représente, pour son avocat, « une atteinte directe à l’intégrité de la femme que représente ma cliente. Une telle façon de ne pas reconnaître le charisme sexuel peut avoir des dommages considérables sur son état mental pour de nombreuses années. »

L’avocat de la SNCB a réagi par téléphone à la plainte : « Nous ne pouvons évidemment pas prendre de décision trop hative face à cette plainte, mais il est certain que la SNCB ne peut malheureusement pas s’assurer d’avoir dans chaque wagon des violeurs migrants. »
L’affaire est à suivre, mais il semble que Micheline G. ne soit pas la seule à avoir pris le train sans être ne fut-ce qu’un peu tripotée.

« En plus mon train était à l’heure », a t’elle ajouté à notre journaliste.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires