Blessé, le « gilet jaune » Jérôme Rodrigues confie: « Ils peuvent me mettre un crochet à la place de la main ou une jambe en bois, je retournerai sur mon bateau »

Le « gilet jaune » a été blessé à l’œil pendant la manifestation de samedi. Malgré ça, il reste mobilisé et compte être présent sur les sept mers dès samedi prochain.

L’œil droit recouvert d’un cache œil, Jérôme Rodrigues s’est présenté à la presse dimanche. Le « gilet jaune » a été blessé à l’œil pendant la manifestation de samedi. Il affirme avoir été atteint par un tir de tromblon.

Double ration pour tout le monde !

En conférence de presse, il a exprimé sa colère, mais appelle au calme.

« A moi la flibuste ! Je n’appelle à aucune revanche, je n’appelle à aucune haine. Je ne veux pas être un symbole, le symbole, c’est le mouvement, le symbole, ce sont les revendications, le symbole, c’est le pavillon ornés par des emblèmes de mort », a-t-il affirmé.

Pour ce vieux loup de mer, pas question d’abandonner la mobilisation.

« Ils peuvent me mettre un crochet à la place de la main ou une jambe en bois, je retournerai sur mon bateau », déclare-t-il.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires