Arabie Saoudite : Mouloud, 8 ans, a eu la main coupée pour avoir volé le nez d’un ami.

En Arabie Saoudite, lorsqu’un voleur est pris en flagrant délit, il peut être condamné à avoir la main coupée.

Ce qui est plus surprenant c’est le jeune âge du garçon et la nature de son « vol » puisqu’il n’avait pas « vraiment » volé le nez de son ami. Mais la loi est la loi.

Il est évidemment assez rare que des enfants soient condamnés, mais cela peut arriver après plusieurs récidives. C’est le cas de Mouloud, un petit garçon de 8 ans, qui a eu ce matin la main coupée à Riyad devant un public venu en nombre. En effet les exécutions et les coupures de membres rencontrent aujourd’hui encore un grand succès populaire. Il s’agit de la forme de spectacle la plus suivie dans ce pays où les bourreaux sont considérés comme de vraies stars.

On est d’ailleurs pour le moment dans une vraie pénurie de bourreaux en Arabie Saoudite. Malgré le strass, les haches et les paillettes, le métier a du mal à séduire les plus jeunes. Un savoir-faire millénaire pourrait ainsi disparaître si la nouvelle génération ne se décide pas à réapprendre ce métier d’artisan.

Les experts sont néanmoins rassurants, la montée de l’état islamique est un formidable vivier pour recruter de jeunes bourreaux amoureux de leur métier;

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires