Après l’Ice Bucket Challenge, le Shit Bucket Challenge


Inspiré du buzz « Ice Bucket Challenge », c’est avec ces mots que Stéphane – fondateur et responsable du cirque « Hélena » – nous exprime sa détresse :

Nous sommes des honnêtes gens et pourtant c’est difficile pour nous de garer nos caravanes, d’installer notre chapiteau et de travailler

Depuis quelques mois, Stephane et ses artistes du spectacle ressentent de plus en plus de pressions de la part des autorités locales et provinciales, et notamment auprès des riverains des différentes communes où tout semblait bien se dérouler les années précédentes.

Cet été quatre communes sur dix nous ont refusé l’accès aux terrains où on s’installait encore l’année dernière. Par ces temps qui courent, c’est impossible pour nous de continuer comme ça financièrement.

Un smartphone, un seau rempli d’excréments d’éléphant, Stephane est prêt à tout pour sensibiliser les médias à sa situation.
A tout, même à se verser des excréments sur la tête et à publier la vidéo sur Internet.
Malgré trois tentatives de rendez-vous avec les autorités de la province du Hainaut, le cirque « Helena » compte se rabattre sur la solution des réseaux sociaux dès vendredi 22 août, si aucune discussion n’est entamée.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires