Afin de pallier au manque d’organes, tous les chômeurs seront donneurs d’office !

Nouvelle décision prise par le gouvernement Michel : Suite à la pénurie d’organes pour les demandeurs, tous les chômeurs seront considérés comme des donneurs d’office.

A partir du 1e mars, chaque chômeur indemnisé ou ayant touché des indemnités par le passé mais n’ayant toujours pas trouvé de travail pourra être contacté afin de faire don de l’un de ses organes, en cas de besoins. En effet, les listes d’attente pour un don peuvent être très longues, le gouvernement Michel a décidé de résoudre le problème.

La démarche est simple : « Il faut que ceux qui ne contribuent pas à notre économie, ceux qui coûtent ou ont coûté sans rendre, participent à l’effort » confie la Ministre de la Santé. « Bien entendu, les receveurs prioritaires seront les travailleurs et indépendants puisque ce sont ceux qui font tourner l’économie« .

Au niveau des démarches légales, les juristes ont tranchés : « S’il s’agit d’un organe vital, il ne s’agit pas d’un meurtre. En effet, le chômeur, par définition, n’a aucun droit sociétal. De plus, il continue de vivre dans la personne qui reçoit l’organe« .

Cette décision est d’autant plus historique que les Syndicats ont approuvés et applaudis la décision. En effet, selon les critères syndicales, le fait que le chômeur continue à vivre dans la peau d’un autre travailleur lui donne du travail. C’est donc une opportunité d’embauche.

Les personnes qui refuseront à se plier à cette nouvelle loi risquent une peine à la hauteur du crime : L’euthanasie pour maladie d’égoïsme maladif irrécupérable.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires