9 coiffeurs sur 10 ne sont pas homosexuels selon le cabinet d’études Ermann Van Hill

Certains préjugés ont la vie dure, mais parfois il suffit de démontrer le contraire pour que les gens se mettent enfin à réfléchir.

Une étude effectuée début septembre sur un échantillon de 3456 coiffeurs représentatifs de la profession montre que 9 coiffeurs sur 10 ne sont finalement pas homosexuels, même si leurs prénoms, styles vestimentaires ou leurs manières ont pu vous induire en erreur.

Alors comment est-ce possible qu’autant de caractéristiques féminines soient présentes chez les hommes exerçant cette profession?

Le cabinet Erman van Hill, dont le siège social se situe au Luxembourg, a déterminé que toutes ses caractéristiques et comportements font partie des connaissances acquises lors de leurs formations.
L’audience et les professeurs étant essentiellement féminins, la nature humaine veut que le mimétisme prenne le dessus et fait qu’ils reproduisent les gestes et adoptent les attitudes de leurs camarades.

Si la profession se masculinisait un peu plus, le phénomène s’estomperait progressivement.

“9 coiffeurs sur 10 sont donc hétérosexuels, sont mariés et ont en moyenne 2,8 enfants” a déclaré Ernest Van Hill le petit fils du fondateur.

Alors la prochaine fois que vous irez chez le coiffeur, vous le regarderez différemment et vous vous laisserez masser le cuir chevelu.

Si vous avez toujours des doutes, merci de vous manifester dans les commentaires.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires