80% d’échec aux examens de janvier : la faute au baptême selon Marcourt.

Selon les projections, basées sur les résultats d’examens connus actuellement des différentes universités wallonnes et bruxelloises, le taux d’échec à la session de janvier devrait attendre les 80% en première année.

Un amer constat pour les autorités académiques, qui y voit un échec personnel en tant que formateurs de la nouvelle génération.

Mais ce n’est pas de l’avis du ministre de l’Enseignement supérieur du Gouvernement de la Communauté Française, Jean-Claude Marcourt :

” On a facilité la vie des étudiants avec le décret Paysage, permettant des sessions plus légères et personnalisées, modifiables selon les goûts de chacun. Alors je ne vois pas en quoi la session aurait pu être plus dure que les fois précédentes. Non, si il y a un soucis, c’est au niveau de l’étudiant, qui n’a pas assez travaillé durant l’année.
Et le premier responsable de ce manque de travail, c’est clairement le baptême !
Car non seulement il prend 2 mois du premier quadrimestre avec ses activités, qui sont, disons le franchement, plutôt débiles. Mais en plus, il fait adopter aux jeunes gens, à peine sortis du secondaire, de très mauvaises habitudes. Ceux-ci deviennent alors vachement plus tentés de guindailler et se “bourrer la gueule”, plutôt que d’étudier. Ce n’est qu’à l’annonce des résultats qu’ils se rendent compte de leur erreur…”

Espérons tout de même que les étudiants pourront profiter pleinement de leurs vacances, malgré cette mauvaise nouvelle.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires