26 enfants retrouvés morts dans une Safe-room à Bruxelles « La clé a été égarée »

Une école primaire de la ville de Bruxelles est actuellement en deuil et sous le coup d’une inculpation pour homicide involontaire.

Suite à la proposition du ministère de l’enseignement d’installer des safe rooms, une école de la capitale a testé mercredi matin cette safe room dans son école.

Malheureusement, l’institutrice chargée de fermer la safe-room lors du test a égaré la clé. Par sécurité, le système de fermeture de ces chambres de sécurité n’est composé que d’une seule clé.

La safe-room devait être réouverte au bout d’une heure mais aucun membre du personnel n’a réussi à retrouver la clé.

Le serrurier dépêché sur place a commencé alors à attaquer la serrure. En vain. Lorsque la police est arrivée sur place et a ouvert la porte à l’aide de légers explosifs, les 26 enfants et leur instituteur étaient déjà morts par asphyxie.

Le système était dépourvu de tout système d’aération à cause d’un défaut de fabrication.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires