2020: Les Français découvrent l’hygiène

Washing Hands. Cleaning Hands. Hygiene

Nous transportons des millions de microbes sur nos mains. La plupart sont inoffensifs, mais quelques-uns peuvent être dangereux. Si les mains des soignants ne sont pas désinfectées au moment des soins aux patients, des microbes pathogènes peuvent être transmis. Dès lors, une hygiène stricte des mains est un moyen très efficace et peu coûteux de lutter contre les infections. Et, en évitant les infections, l’utilisation d’antibiotiques est moins souvent nécessaire. L’hygiène des mains contribue donc aussi à la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

Une bonne hygiène des mains, ce n’est pas uniquement l’affaire des soignants, cela vous concerne également, en tant que patient ou visiteur. En effet, vous pouvez vous aussi transmettre des agents pathogènes à d’autres personnes lors d’une visite à l’hôpital. De plus, il est possible que vous développiez une infection par un simple contact entre vos mains contaminées et votre bouche (p.ex. diarrhée), votre nez (p.ex. rhume) ou vos yeux (p.ex. conjonctivite).

Les microbes qui provoquent des infections sont principalement transmis par les mains. Les soignants doivent donc avoir des mains propres lorsqu’ils soignent un patient. Il faut se laver les mains avec de l’eau et du savon ou les désinfecter avec une solution hydroalcoolique. L’hygiène des mains comporte donc deux méthodes. Il est plus efficace de se désinfecter les mains, c’est également plus rapide et plus facile. Il est donc préférable d’avoir recours à cette méthode. Si les mains comportent des souillures visibles, elles doivent d’abord être lavées avec de l’eau et du savon et ensuite désinfectées avec une solution hydroalcoolique.

A l’hôpital, il n’est pas suffisant de se laver les mains avec de l’eau et du savon. C’est la raison pour laquelle les soignants utilisent une solution hydroalcoolique. Les gants constituent une bonne protection et permettent de réduire au minimum la contamination des mains. Mais l’hygiène des mains reste nécessaire, même avec des gants. Par ailleurs, les gants doivent être enlevés (et remplacés) au bon moment.

Pour une hygiène correcte des mains, les médecins, les infirmiers et le personnel paramédical (p.ex. kinésithérapeutes, aides-soignants, technologues en imagerie médicale, technologues de la fonction pulmonaire, …) doivent satisfaire à quelques conditions de base :

  • Pas de bijoux, de montres ni de bracelets au niveau des mains et des poignets/avant-bras
  • Ongles propres et coupés courts (pas de vernis à ongle et pas de faux-ongles)
  • Manches courtes
  • Couvrir les blessures éventuelles

Une bonne hygiène des mains n’est pas uniquement l’affaire des soignants : cela vous concerne également, en tant que patient ou visiteur. Lavez-vous les mains avant de manger et certainement après être passé aux toilettes. C’est la règle d’or ! De cette façon, vous transporterez le moins possible de microbes de l’environnement et vous éviterez de les transmettre à d’autres personnes. Dans la vie de tous les jours, il suffit de se laver les mains avec de l’eau et du savon.

Dans la vie de tous les jours

Pourquoi ? Lavez-vous régulièrement les mains avec de l’eau et du savon. C’est bénéfique pour votre hygiène personnelle.

Quand ?

  • Avant chaque repas
  • Avant de préparer de la nourriture (pour plus d’informations concernant l’hygiène alimentaire : www.afsca.be/consommateurs(link is external))
  • Après s’être mouché
  • Après avoir toussé/éternué en tenant les mains contre la bouche (pour plus d’informations concernant l’hygiène de la toux: IDEWE(link is external) )
  • Après être passé aux toilettes

Êtes-vous à la recherche d’informations pour les enfants sur l’hygiène au quotidien ? Ne manquez pas de visiter le site web ‘Handige Hans’ (en Néerlandais – pour les petits) sur www.handigehans.be(link is external) et/ou le site web du projet européen “e-Bug” (9-16 ans) sur www.e-bug.eu(link is external).

Lors d’une visite à l’hôpital

Pourquoi ? Les visiteurs qui entrent en contact avec les patients doivent veiller à l’hygiène des mains afin de lutter contre la transmission de microbes et d’éviter ainsi les infections.

Quand ? En entrant et en sortant de la chambre.

Pour les soignants

Pourquoi ? Les soignants doivent se désinfecter les mains avec une solution hydroalcoolique à des moments bien précis afin de se protéger mais surtout de protéger le patient.

Quand ?

  • Avant de toucher le patient
  • Avant d’effectuer une manipulation ou un acte invasif : prélèvement sanguin, placement d’un cathéter ou d’une sonde urinaire, …
  • En quittant le patient, s’il y a eu un contact direct avec ce dernier
  • En raison d’un risque d’exposition à des fluides corporels ou à des muqueuses du patient : en vidant la poche à urine, …
  • Après un contact avec des objets ou des surfaces dans l’environnement immédiat du patient : lit, table de nuit, …

Suivez la partie droite de l’image ci-dessous.

  • Humidifiez vos mains avec de l’eau
  • Prenez une quantité de savon liquide suffisante pour courvrir l’ensemble des mains.
  • Frictionnez les mains paume contre paume.
  • Frictionnez la paume de la main droite sur le dos de la main gauche et la paume de la main gauche sur le dos de la main droite.
  • Frictionnez la paume de la main droite sur le dos de la main gauche en entrelaçant vos doigts et vice versa.
  • Placez la face arrière des doigts dans la paume de la main opposée et frictionnez les doigts par un mouvement aller/retour contre cette paume.
  • Frictionnez bien le pouce de chaque main avec la paume de l’autre main.
  • Frictionnez le bout des doigts de chaque main en tournant dans la paume de l’autre main.
  • Rincez bien vos mains à l’eau et séchez-les avec une serviette à usage unique.
  • Fermez le robinet avec la serviette de sorte que vos mains ne soient pas à nouveau contaminées par les microbes qui se trouvent sur le robinet.Source

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires

Comments are closed.