2 morts à une soirée Fist-Fucking en Belgique !

Organisée par des anciens membres de la Fistinière, cette soirée Fist and chips proposait à 52 hommes et femmes de venir s’amuser autour de leur passion commune, le fist-fucking, dans une fermette proche d’Arlon. Une activité para-sexuelle consistant à enfoncer son poing dans l’anus d’autres personnes. La soirée a tourné au drame quand 2 personnes ont été emmenées à l’hôpital pour une grave hémorragie du colon où elles y sont décédées dans la soirée.
yingSelon les informations recueillies par la police, les 2 victimes auraient tenté une expérience particulièrement dangereuse en essayant de s’enfoncer mutuellement la tête dans l’anus de l’autre.
Cette position mythique appelée le Ying et Yang n’aurait jamais été vraiment réussie mais a déjà provoqué de nombreux drames dans le milieu. Jean-Jacques, participant à cette soirée, nous explique son point de vue:

Honnêtement, moi j’ai déjà fait 3 boules de pétanque et certaines personnes au club arrivent aisément à recevoir 2 poings. Entre 2 poings et une tête, la différence est mince, je pense qu’il est possible d’y arriver mais cela ne devra plus être tenté sans un accompagnement médical.

Nous avons contacté le docteur Keller, gastro-entérologue à Mons:

Le fist fucking est une pratique vraiment dangereuse et peut provoquer des dégâts irréversibles. Ce qu’il faut bien comprendre c’est que le sphincter est un muscle à la capacité d’ouverture limité. Il est fait pour expulser des étrons, pas pour recevoir des objets de 10cm de diamètre. Une fois que le muscle a été trop maltraité, seule une opération permet de régler les problèmes d’incontinence.

 

Pour découvrir cette pratique sous un nouveau jour, découvrez le reportage « Fistinière caméra au poing ».

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires