2 jeunes dévorés par un crocodile à Namur !



Des restes humains ont été retrouvés dimanche à Namur dans l’estomac d’un crocodile abattu non loin du lieu où deux jeunes Namurois avait été happés par un saurien la veille, sous les yeux de leurs amis. 

Les jeunes victimes étaient en train de se baigner dans la Meuse à Jambes, quand un crocodile les a attaqué. Un de leur amis a réussi à prendre une photo de l’animal, avant d’essayer de leur porter secours, en vain.

Le crocodile abattu.

Des recherches ont aussitôt été lancées. Un crocodile marin (ou crocodiles d’eau salée) de grande taille a été abattu par les policiers et son estomac ouvert. « Le crocodile a été examiné et une certaine quantité de restes humains découverte » dans son estomac, a indiqué un officiel de la police de Namur, Andrea Hocquer. Le crocodile mesurait près de 5 mètres.

Les restes humains doivent être identifiés mais l’animal a été tué à 1,5 kilomètre seulement de l’endroit où les baigneurs ont été attaqués. Le crocodile marin (Crocodylus porosus) vit dans les marais et les rivières des régions côtières, et tolèrent aussi bien l’eau salée que l’eau douce. Plus rarement, il arrive qu’on les trouve dans nos fleuves. Leur poids peut atteindre une tonne et leur taille 7 mètres, ce qui en fait le plus gros reptile vivant.

Un à deux morts par an dans des attaques

Espèce protégée depuis 1971, elle n’est plus considérée comme menacée. Sa population oscillerait entre 75.000 et 100.000 individus. Une à deux personnes succombent chaque année à une attaque de ces animaux.

Un job qui a du mordant …

[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=oqn1wZr3C9Y »]

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires