Un préservatif permet de choisir la couleur de son enfant

C’est dans la prestigieuse université de Lexington dans le Kentucky que Jason Hyckers a fait une découverte révolutionnaire, une substance qui, mélangée au sperme et injectée au fond du vagin, permet de modifier la couleur de l’enfant à naitre.

C’est en appliquant cette substance sur un préservatif semi-poreux que le mélange se fait au moment de l’éjaculation dans un processus pouvant rappeler le flux coloré sortant d’un tube de dentifrice bien rempli.

La molécule appelée Tetra-Hexa-Fluo-Meta-Exylène a été déclinée en plusieurs versions, blanche, noire ou même jaune.

L’inventeur déclairait dans le journal local :

« De nombreuses femmes noires se plaignent de leur enfant avec le nez tout écrasé, ceci est enfin terminé, elles pourront décider d’avoir un enfant bien blanc« 

Aux Etats-Unis, déjà de nombreuses stars de la chanson se sont montrées intéressées par la version noire, lassées de leurs enfants n’ayant aucun sens du rythme.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires