Un chat djihadiste à l’origine de la mort de 22 chiens en Belgique dans le Hainaut.

Cela faisait plusieurs semaines que de nombreux chiens étaient retrouvés morts à Guignies, dans l’entité de Brunehaut (Hainaut).

La police déclare aujourd’hui avoir arrêté et piqué Ryan, le chat djihadiste, à l’origine de la mort de tous ces animaux innocents.

Contrairement à ce qu’on avait pu croire à l’origine, les animaux n’ont pas été empoisonnés mais égorgés à la manière des vidéos de l’État Islamique. C’est la police qui avait invité les propriétaires à parler d’empoisonnement et non de décapitation afin de piéger le tueur.
Ryan avait passé un séjour de 6 mois en Syrie fin 2014 et était depuis revenu en Belgique avec l’objectif d’emporter un maximum de ses congénères avant de mourir.

Un meurtre motivé par la haine de la race blanche à n’en pas douter.

Des habitants du village avaient même mis la tête de l’assassin à prix dans une vidéo sur internet:

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires