Tatouer son bébé, c’est 5x moins cher vu que le tatouage va grandir avec l’enfant.

Tatouer son bébé, même si cela peut paraître impensable pour beaucoup de parents, c’est de plus en plus en vogues chez les parents fans de tatouages.

Ainsi, ceux-ci font un calcul rapide:

Si la peau de leur bébé s’étend de 5 fois entre l’âge de 3 mois et de 20 ans, les parents économisent jusqu’à 80% du prix d’un tatouage fait à l’âge adulte grâce à l’extension des peaux.

Une nouvelle mode due à la crise qui ne plait pourtant pas aux dermatologues, comme Michel Derbier, exerçant à Bruxelles:

Il est vivement déconseillé de pratiquer des tatouages sur des enfants et encore plus sur des nourrissons. L’argument économique ne tient pas la route. Ces parents imposent de plus des tatouages à leurs enfants, ceux-ci n’en voulant peut-être pas.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires