Prix Goncourt : les candidats ne seront plus jugés sur leur livre, mais sur leur personnalité via un concours de cuisine

Depuis l’annonce de la suppression des défilés en bikini pour Miss America, c’est un véritable séisme qui bouleverse le monde artistique. C’est notamment le cas du célèbre Prix littéraire Goncourt, qui changera lui aussi de formule dès fin 2018 pour s’adapter à son époque.

Désormais le Goncourt ne récompensera plus le contenu des livres, mais bien la personnalité des écrivains via diverses épreuves. Un changement pour le moins étonnant, mais qui selon le président de l’Académie Goncourt Jean-Thierry Delafontaine, s’avérait indispensable :

« Il est inutile de se voiler la face, la lecture n’est plus en vogue. Aujourd’hui quand un jeune achète un livre, il ne l’achète pas pour son contenu, mais bien pour son auteur sur lequel il peut mettre un visage; un auteur-star avec qui il pourra faire des selfies à la prochaine foire du livre.

Dès lors avec mes confrères nous nous sommes posés la question : pourquoi continuerions-nous à récompenser un auteur pour son livre? C’est ainsi qu’on s’est rendu compte qu’il fallait à tout prix moderniser notre concours. »

Selon l’académicien de renom, l’étape de la lecture des livres, assez équivoque et inintéressante pour le tout-public, sera supprimée et remplacée par un concours de cuisine. Pour plus de transparence, cette épreuve sera diffusée à la télévision. La deuxième épreuve, plus physique, se déroulera sur une plage. Chacun des candidats devra tenir debout le plus longtemps possible sur des poteaux en bois enfoncés dans le sable.

« Cela pour prouver leur détermination et leur engagement, car un écrivain engagé est toujours plus attractif pour le lecteur » Précise Jean-Thierry, qui conclut avec la troisième et dernière étape :

« Celle-ci reste encore à déterminer. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’une épreuve de châteaux de cartes est la piste la plus envisageable. Bien qu’une épreuve de Mikado ou de Bowling ne sont pas à exclure. »

 

 

Jean Doloris

Commentaires