Connect with us

Mort

Pourquoi Moria (Lesbos) devrait être votre prochaine destination de vacances

Published

on

Les images ont fait le tour du monde, un bateau de touristes se fait refouler à coups de fusil à proximité des côtes de Lesbos. Comment est-ce possible qu’une île grecque en arrive à refuser des touristes alors que le pays peine à se relever d’une crise économique, encore fraîche dans les esprits ?

Depuis 2015, l’île de Lesbos voit affluer un nombre considérable de touristes venus du monde entier visiter cette île paradisiaque perdue en mer Egée. Ils arrivent d’Afghanistan, de Pakistan, de Syrie … et apprécient tellement cette île qu’ils y restent parfois plus de 3 ans. Quel est le secret de ce succès, et pourquoi devriez-vous vous y rendre sans trainer ? C’est ce que nous vous expliquons dans cet article.

Tout d’abord parlons de l’accueil offert aux touristes. C’est la police elle-même qui se déplace pour venir vous accueillir à la sortie du bateau pour s’assurer que vous avez fait bon voyage, et vous offrir une collation de bienvenue. Récemment, certains locaux ont même organisé des comités de réception, où ils étaient plus d’une centaine pour accueillir avec des chants traditionnels (grecs) les nouveaux arrivants Des navettes gratuites vous amènent ensuite directement de votre lieu de débarquement jusqu’à votre camp de vacances, situé à Moria.

Parlons de ce camp de vacances dont la réputation n’est plus à faire. Initialement prévu pour accueillir 3000 touristes, l’endroit est victime de son succès et est actuellement le point de rendez-vous de 19 000 joyeux vacanciers.

Et il y a de quoi sourire, puisque le logement à Moria est simple, coquet mais surtout GRATUIT. Et ce n’est pas fini, tous les midis des délicieux petits plats préparés 24h plus tôt à Athènes sont distribués à tous les vacanciers. Ils sont certes un peu froids, mais ils sont GRATUITS, et puisqu’ils sont servis dans des barquettes en plastique, pas de vaisselle.
Cela vous semble impossible ? Attendez ce n’est pas fini, puisque l’Union Européenne qui finance ce camp depuis 2015 propose même à ses résidents une somme de 90 EUROS/MOIS pour profiter pleinement des activités que proposent Moria et ses environs.

Le camp prône un retour à l’essentiel, ce qui explique qu’il n’y a pas d’électricité dans le camp, et que vous aurez du mal à trouver du réseau. Toujours dans cette même volonté de revenir à un mode de vie plus simple, l’éclairage dans le camp est inexistant, tout comme n’importe quel appareil électroménager. Vous aurez véritablement l’occasion de vous recentrer sur vous-même.

Côté hygiène, les longues files d’attente pour accéder aux 4 douches froides et au 5 toilettes vous permettront de discuter calmement avec les autres touristes avant de profiter pleinement de ces installations « bien-être » elles aussi à votre disposition.
Pour les malchanceuses qui se trouveraient indisposées pendant leur séjour, pas d’inquiétude, un kit spécial mensuel vous est offert de non pas 2, ni 3 mais 4 protections hygiéniques (gratuites évidemment). Vous permettant de profiter pleinement des activités proposées par le staff.

Reste à trouver des occupations, parce que des vacances de 3 ans, même dans ces conditions de rêve, c’est parfois long. De ce côté faites confiance à l’équipe d’animateurs venue du monde entier pour vous divertir pendant la journée, la nuit vous aurez le loisir de chanter et danser à souhait autour des feux de camp qui vous assureront un minimum de chaleur pendant certaines nuits d’hiver. Ambiance garantie !

Et si vous n’êtes pas satisfaits ou si vous n’arrivez pas à déconnecter totalement, des psychologues chez Médecins sans Frontières vous aideront à vous détendre, pour oublier ce que vous avez enduré avant de venir sur l’île : le stress du boulot, les embouteillages à Paris, le Coronavirus…

Il est plus facile de comprendre maintenant pourquoi ils arrivent du monde entier pour profiter pleinement de ce centre de vacances hors-norme qui plaira aux plus grands comme aux plus petits.

Alors, choisirez-vous aussi Moria pour vos prochaines vacances ?

#FLASHNEWS1 : les réservations sont clôturées pour le mois de février mais rassurer vous, si vous avez déjà pris la route, le gouvernement grec vous offre tout frais payé une croisière dans la mer Egée et un retour gratuit dans votre pays.

#FLASHNEWS2 : Dans un souhait de toujours mieux servir la clientèle, l’Etat grec envisage la construction d’un nouveau centre d’hébergement, couvert, dans les plaines argileuses de la région de Mantamados. Vous avez toujours rêvé d’expérimenter la vie des résidents en camp fermé ? N’attendez plus, saisissez votre chance et réserver dès maintenant pour une expérience unique. Frissons garantis.

Continue Reading
Advertisement

Animaux

Un skinhead décède après avoir tenté de lire un livre à ses enfants

Published

on

Les sapeurs-pompiers sont intervenus ce mardi dans l’après-midi à Saint-Etienne pour porter secours à un skinhead victime d’un grave malaise après avoir tenté de lire un livre à ses 2 enfants.

Au bout de la deuxième page, l’afflux de sang dans les 2 neurones a provoqué une surcharge cérébrale. Impuissante, sa compagne appelle les secours. Les efforts des pompiers ne permettront pas de le garder en vie.

Ce quinquagénaire, qui partageait son temps entre la bière, la bière, la bière et les croix gammées en macramé, était une figure de la vie locale.

Il sera inhumé samedi au cimetière pour animaux. De nombreux policiers, gendarmes et journalistes de BFMTV, très affectés par la disparition de ce grand homme, seront évidement présents afin de se recueillir et de soutenir son entourage meurtri.

Continue Reading

Animaux

« Cheh les abeilles », Emmanuel Macron réautorise les néonicotinoïdes après s’être fait piquer cet été

Published

on

« Ah la salope ! Elle m’a piqué ! »

Comme de nombreux Français cet été, Emmanuel Macron a quitté Paris et a pris une bonne semaine de repos à Brégançon, loin des tumultes de la capitale.

Pourtant, entre les dîners avec Sarko et les balades en jet-ski, Manu a (enfin ?) rencontré un problème partagé par ses concitoyens durant la période estivale : les piqûres d’abeille.

Pour faire face à ce fléau et pouvoir glander au bord de la piscine tranquille l’année prochaine, le président a activé ses réseaux pour faire passer une loi « nécessaire » : autoriser de nouveau les néonicotinoïdes, pesticide fatal pour les insectes et en particulier les polarisateurs tels que les abeilles.

Sous couvert d’aider les producteurs de betteraves à sucre, qui n’arrive plus à joindre les deux bouts depuis qu’on leur a enlevé leur bazooka chimique que sont ces néonicotinoïdes, le Président espère ici que cette mesure écocide sera appréciée par les gens qui votent : ceux qui partent en vacances ainsi que ceux qui font pousser des betteraves avec une carte à la FNSEA.

Par la même occasion, cette loi lui permet de se foutre copieusement de la gueule de sa ministre de la Transition Écologique, Barbara Pompilli, qui avait par le passé (lorsqu’elle était écolo, puis socialiste) poussé en faveur de cette interdiction, car « le miel c’est trop bon sérieux, ça ferait chier si y en a plus dans 5 ans ».

Les aléas de la politique étant ce qu’ils sont, les producteurs de bœuf sont aujourd’hui en train d’élaborer un plan pour qu’Emmanuel Macron se fasse mordre par une vache au prochain salon de l’agriculture afin de pouvoir de nouveau les nourrir à base de farine animale.

Un sacré coup dur pour les vendeurs d’aspi-venin.

Clitorin De Menfairpieds-Clavicule

Continue Reading

Culture

Le guitariste Groquik Van Houten est mort

Published

on

Groquik Van Houten, figure du hard rock et du petit déjeuner des années 80, est décédé à l’âge de 65 ans, vient d’annoncer son successeur Quicky. Son expression « On en a une énorme envie ! » le rendit populaire dans le monde entier. En 1990, Groquik, sous prétexte de départ en vacances, fut remplacé par cet autre guitariste jugé plus en phase avec l’époque. Il s’agit du lapin nommé Quicky. Malgré les protestations des admirateurs du groupe Van Houten, celui-ci ne revint jamais.

Continue Reading

Trending