La police montée belge commande 200… poneys par erreur.

Le service cavalerie de la police fédérale s’est couvert de ridicule dans toute la presse ce lundi. La raison ? La commande de 200 chevaux pour « renouveler le parc équidé » a été mal interprétée et ce sont 200 poneys qui ont été livrés au siège de la police montée à Bruxelles.

26156330_BG3
Les 200 poneys sont actuellement gardés dans un enclos de Sint-joris-winge, près de Leuven.

Une enquête interne est en cours  pour identifier la source de l’erreur. Dans l’état, la commande ne peut être annulée, elle a déjà été payée et le fournisseur refuse de reprendre les 200 poneys.

article11098
Les policiers belges pourront se former auprès de leurs homologues français. Certains départements sont uniquement équipés de poneys.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires