Nordpresse avoue tout: Les gilets jaunes étaient un canular de la rédaction

On a déconné. Cette fois il est temps d’y mettre un terme. Cette blague a été trop loin.

C’était nous. Depuis le début. Nous avons armé une bande de 250 trolls, payés au lance-pierre (littéralement, ils ont reçu un lance-pierre comme paye) pour troller les réseaux sociaux en essayant de pousser les gens à se révolter en portant ce que chaque automobiliste possède, un gilet jaune.

Cette blague a désormais pris une place majeure dans le débat public et nous pensons qu’il est temps d’y mettre un terme.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires