Nombre anormalement élevé de micro-pénis chez les terroristes

Étonnante découverte médicale : Nombre anormalement élevé de micro-pénis chez les terroristes.
Après un attentat, un rôle important de la police scientifique est d’identifier les auteurs et les victimes de ces actes lâches et atroces.
Après comparaison des restes des terroristes qui se sont fait exploser à Paris et à Bruxelles, un médecin légiste belge a constaté un nombre anormalement élevé de micro-pénis. Un pénis est qualifié de micro-pénis lorsqu’il est en moyenne 2,5 fois moins grand que la taille moyenne.
D’après le docteur Sigismund Schlomo, cette affection qui ne touche normalement que 0,6% de la population mâle toucherait 99,98% des terroristes. “Est-ce leur impuissance sexuelle qui les pousse à des actes terroristes suicidaires ? Nous ne le savons pas encore avec certitude mais il est désormais scientifiquement établi qu’il y a une corrélation entre la taille du pénis et la radicalisation terroriste”.

Cette découverte capitale qui vient d’être rendue publique pourrait permettre aux autorités de procéder à des contrôles préventifs à l’entrée des aéroports et des principales gares du pays. Toute personne affublée d’un pénis anormalement petit ferait l’objet de contrôles approfondis. Rappelons toutefois que si 99,98% des terroristes sont touchés par cette affection, cela n’implique pas que toute personne qui en soufre est un terroriste. La plus grande rigueur scientifique est évidemment de mise en cette matière très sensible.

Notons enfin que les services de contre-terrorisme américains et israéliens ont immédiatement déclaré être très intéressés par cette découverte scientifique et étudient déjà les moyens de mettre en œuvre des contrôles préventifs chez eux aussi.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires