Connect with us

Médecine

Médecine – Une étude du CNRS établit un lien entre l’islamisme radical et la petite taille du pénis

Published

on

Lorsque la question est évoquée, elle est souvent balayée d’un revers de la main ; on invoque alors les idées reçue, les préjugés, les raccourcis faciles… Et pourtant ! Hier, le docteur John Hammond, éminent généticien connu pour avoir testé les effets de la nicotine sur les vélociraptors, publiait les résultats d’une étude surprenante : les intégriste islamistes radicaux ont un pénis dont la taille est très nettement inférieure à la moyenne.

Le différentiel est tel qu’il rendrait impossible la reproduction voire l’obtention de plaisir durant l’acte lui-même. Le docteur Hammond explique : « il s’agit d’une étude que nous avons réalisée dans le cadre des attentats ; dans un premier temps, nous n’avons fait que chercher les singularités anatomique des restes de cadavres de kamikaze islamique ». Il poursuit : « nous avons ensuite étendu nos recherches à tous ceux qui ont été arrêtés dans l’enquête en cours, puis nous avons fait un appel à volontaires sur base des orientations religieuses. Eh bien, dès lors que la personne présentait des velléités de pourrir la vie de tous ceux qui ne partageaient pas leurs opinions ou leur croyances, la constatation était là : la personne en question avait une toute petite bite. Loin de moi l’idée de me moquer, mais ça ne me surprend guère.» En effet, le scientifique explique en substance, que la frustration et le peu de plaisir ressenti lors de l’acte sexuel peuvent amener à des opinions extrêmes. Beaucoup d’entre compenseront en lisant des livres, en se cultivant, mais certains prendront le pli de devenir des terroristes attardés à capuche qui ne connaissent du Coran que ses résumés approximatifs et interprétations hasardeuses trouvées sur le net. Le scientifique précise également qu’il faut tenir compte du fait que l’étude pourrait très bien s’appliquer aux électeurs du Front National ou aux étudiants de Serpentard dans Harry Potter.

Même si la nouvelle peut prêter à rire, elle ne solutionne en rien le problème ; on ne peut, par principe de précaution, faire arrêter toutes les personnes qui ont un micro-pénis. Pas plus qu’on ne peut polluer davantage le travail de la police avec une énième base de données basée sur la taille du sexe. Affaire à suivre…

ATTENTION – VIDÉO à ne pas manquer !

[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=NVE1WZk2ilY »]

Médecine

[Vraie info] ☢ Raoult avoue lui même que l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas ☢

Published

on

Ca y est. Didier Raoult signe un papier qui nie tout bénéfice pour l’hydroxychloroquine et l’azithromycine, reconnaissant même des effets secondaires dangereux.

Lire le document ici. 

Selon ce document signé par Didier Raoult lui même, il n’y a pas de différence de mortalité entre les groupes soignés et le groupe contrôle avec le fameux cocktail de tonton Didier.

9 mois de bullshit pour en arriver là.

Tous les complotistes Raoultiens sont actuellement en position latérale de sécurité et cherchent d’urgence de l’oxygène. Si vous en rencontrez, composez le 15.

No Title

L’etude de @raoult_didier etait pourrie et il ne faut pas utiliser l’´hydroxychloroquine, trop dangereuse pour un benefice nul. Un article signé @raoult_didier ! 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂. Donc ce qu’on dit depuis le debut ! https://t.co/LVR3QFwoEt

 

No Title

La vérité est simple : l’#hydroxychloroquine n’a et n’a jamais eu d’efficacité.D Raoult a mis 9 mois à l’admettre, et sûrement qu’une procédure ordinale a pu l’aider à réfléchir… Mais tant de mal a été fait durant ces mois, tant d’errance et de gâchis de moyens. #COVID19 https://t.co/87N7LQcBfg

Traduction pourrie Google Trad, sinon par ici pour l’original: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7779282/

Nous convenons avec nos collègues que les résultats cliniques sont également des éléments clés à considérer lors de l’évaluation de l’effet de l’association hydroxychloroquine-azythromycine (HCQ-AZ) [1]. À cette fin, nous avons réanalysé nos données sur tous les patients inclus dans notre étude (n = 42) et, en plus de la clairance virale au fil du temps, nous avons analysé les résultats cliniques, y compris le besoin d’oxygénothérapie, le transfert en unité de soins intensifs (USI) , décès et durée du séjour à l’hôpital.

Les besoins en oxygénothérapie, le transfert en USI et le décès ne différaient pas significativement entre les groupes. La durée du séjour à l’hôpital et la persistance virale étaient significativement plus courtes dans le groupe de patients traités par rapport au groupe témoin. La durée du séjour a été calculée chez 38 des 42 patients car deux patients sont décédés, un est sorti contre l’avis du médecin et des informations manquaient pour un patient Nous convenons que la combinaison HCQ-AZ peut potentiellement conduire à des interactions médicamenteuses. Nous avons porté une attention rigoureuse à éviter cette association chez les patients souffrant de maladies cardiaques, d’électrocardiogramme anormal, de dyskaliémie ou de l’utilisation systématique d’autres médicaments en interaction. Le bilan pré-thérapeutique systématique comprenait une analyse des électrolytes sériques et un électrocardiogramme avec mesure corrigée du QT (formule de Bazett).

Une surveillance étroite de l’analyse des électrolytes sériques a été réalisée chez les patients présentant de faibles taux de potassium sérique au départ. Un électrocardiogramme était systématiquement réalisé 48 heures après le début du traitement. Le traitement par HCQ a été interrompu lorsque l’intervalle QT corrigé (QTc, formule de Bazett) était> 500 ms, et le rapport bénéfice / risque du traitement HCQ + AZ a été estimé par l’infectiologue et convenu avec le cardiologue entre 460 et 500 ms. Aucun cas de torsade de pointe ou de mort subite n’a été observé. Depuis la publication de cet article, nous avons traité un total de 3 119 patients atteints de HCQ-AZ pendant au moins trois jours. Un allongement de l’intervalle QTc (> 60 ms) a été observé chez 25 patients (0,67%), entraînant l’arrêt du traitement dans 12 cas, dont 3 cas avec un QTc> 500 ms. Aucun cas de torsade de pointe ou de mort subite n’a été observé, y compris

 

No Title

Incroyable !Le Pr Raoult qui écrit lui-même que leur 1er essai clinique non randomisé montre que l’hydroxychloroquine n’a AUCUNE efficacité sur la mortalité ou pour réduire le transfert en soins intensifsPour rappel, cet essai (Gautret et al.) a été cité plus de 3500 fois ! pic.twitter.com/lskmtKeVNa

No Title

Cela fait presque 1 an que le Pr.Raoult nous parle d’hydroxychloroquine pour au final sortir une étude montrant qu’elle n’est pas efficace ! Mieux vaut tard que jamais…mais le mal est fait. Au final, il aura gagné une notoriété internationale ! Au moins, on vaccine à l’IHU.. pic.twitter.com/0q026oaSfs

No Title

Raoult à l’ego boursouflé vient donc de reconnaître l’inefficacité de l’hydroxychloroquine, après des mois de polémiques et de mensonges. Qui a nourri tous les #complotistes et #antivax. Sa responsabilité est immense.Le mal est fait. https://t.co/RSHwU5tUtS

Continue Reading

Médecine

Boire de la lave protégerait définitivement contre le Covid-19

Published

on

C’est une étude qui fait grand bruit dans le monde universitaire puisqu’il semblerait qu’on puisse non seulement boire de la lave (mais une seule fois) et que cela permette en plus de se protéger définitivement du Coronavirus SARS COV2.

Une solution idéale pour se vacciner à moindre frais à condition d’avoir un volcan dans son jardin.

De nombreux Italiens se dirigent en ce moment vers l’Etna pour aller goûter au remède miracle.

Le professeur Raoult a expliqué sur CNEWS qu’il confirmait cette étude bien qu’il ne l’aie pas lue.

Continue Reading

Complot

Chine : Début de la vaccination au Covid sur les enfants

Published

on

enfant-vaccin-5g

 

Pays que le Covid-19 a très largement épargné (quelques milliers de cas seulement), la Chine a décidé d’immuniser ses citoyens aux étrangers porteurs de la souche Coronavirus. La première vague de vaccination a commencé ce samedi à Shangaï, principalement dans les magasins Huawei, première entreprise nationale ayant validé ses essais.

Les personnes agées ont déjà eu leur dose, c’est désormais au tour des enfants de se voir intégrer leur puce 5G. Fabriquée en collaboration avec la fondation Bill Gates, fournisseur de Huawei en ce qui concerne les d’antennes 5G.

Pour rappel, l’objectif de ce vaccin est d’augmenter le pouvoir du gouvernement en réduisant la population Chinoise via élimination des éléments faibles et non dociles au gouvernement. Plus d’une centaine de milliers de familles ont déjà pu être arrêtées grâce aux microphones installé dans le vaccin.

Bill Gates a fait part de son bonheur à pouvoir controller cet enfant de 4 ans directement depuis chez lui à San Francisco, grâce à sa radio-télécommande. Il a tweeté :
« Quel plaisir, c’est comme une seconde jeunesse, encore mieux qu’un jeux-vidéo ».

La prochaine étape du projet consiste à prendre le contrôle d’enfants Français, afin de mettre un terme à la révolte des gilets jaunes, en dénonçant les parents non collaboratifs avec la police.
Reste à voir si les parents se laisseront convaincre par le vaccin Sanofi-Gates.

Continue Reading

Trending