Manger de la viande rendrait stupide selon une étude

Le mois passé, les chercheurs de l’université d’Oxford ont rendu publics les résultats d’une étude menée depuis près de 20 ans, incluant une centaine de milliers de personnes qui ont été fréquemment testées et interrogées au cours de ces deux décennies.
Il en ressort que les personnes qui mangent de la viande à raison d’au moins deux fois par semaine, ont un QI extrêmement plus bas que les végétariens et/ou végétaliens.
La dégradation du niveau d’intelligence a même été, dans certains cas, spectaculaire, pour les personnes ingérant de la viande de façon quotidienne.
Sur une période de 15 ans, le QI de ces sujets est descendu de près de 20 points, les laissant friser la débilité.
(Pour rappel, la débilité un terme médical pour la misère physiologique, qui se mesure par différents tests faisant appel aux différentes facultés intellectuelles dont le test du quotient intellectuel, le Q I.)
Ce phénomène grave et inquiétant, car fréquent, serait expliqué par la présence de puissantes neurotoxines dans la viande consommée.

Une étude a plus grande échelle va être lancée fin d’année à la demande de la divisions « Santé Publique » de la Commission Européenne, qui pourrait mener, à terme, au retrait de la vente de certains types de viande (bœuf et porc, principalement).
Les pays concernés par cette étude seraient, selon une source officielle, 80% des pays européens, à l’exclusion de la France, entre autre, les habitants n’y présentant pas un QI suffisamment élevé que pour être pris en compte dans un échantillonnage test.
En attendant, il est vivement recommandé de réduire sa consommation de viande au strict minimum, et de remplacer celle-ci pas d’autres aliments à teneur élevée en protéines (tomates séchées, quinoa, noix, lentilles,…).

Delphine Croisier, journaliste santé.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires