Macron déporte des gilets jaunes dans des camps d’internement et de rééducation

Pendant des semaines, le Président Français Emmanuel Macron a démenti les rumeurs concernant la construction secrète de ces camps de détention prévus pour les opposants à son régime, avec la collaboration de BFM TV.
Mais depuis dimanche matin les premières déportations de groupes de gilets jaunes, repérés sur les réseaux sociaux, se sont mis en place dans un espace boisé près de Gagny, afin d’interner, d’exploiter leur force de travail et éventuellement torturer les principaux opposants politiques.
Ainsi, 1457 gilets jaunes calaisiens ont été capturés par les CRS sur l’A16, la police politique gouvernementale a interpellé 2804 individus sur leur lieu de travail ou à leur domicile et un groupe de 760 réfractaires a également été fait prisonnier près de Limoges.
Au total ce sont plus de 5000 gilets jaunes qui sont actuellement parqués dans ces camps, et dans des absolument conditions insoutenables… Ces derniers n’ont pas d’autre choix que de vivre dans des cabanes non isolées construites de palettes, de bois, de bâches, et de linge sale abandonné par Brigitte Macron, pas d’électricité, pas de chauffage, parfois des tentes ou des caravanes insalubres sont apportées par Mr Castaner, quand son humeur est au beau fixe.

La nourriture est théoriquement limitée au seul repas quotidien constitué de viande halal avariée, ou de restes de repas laissés et généreusement offerts par le camp de migrants voisin.
Tous les jours, des gilets jaunes sont tirés au sort afin de nettoyer la vaisselle de notre Président, évaluée à 500 000€.

Les conditions d’hygiène sont également déplorables. Pour les enfants et les personnes âgées, le manque d’eau est un problème quotidien et les détenus sont parfois obligés de consommer leurs propres selles.

Gageons que la Révolution ce 1e décembre verra la libération de ces innocents gilets jaunes avec le renversement du gouvernement Macron.

MERCI A LA PAGE RASSEMLEMENT NATIONALE !

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires