Les Syriens de Madaya stoppent leur grève de la faim en hommage à David Bowie.

Stupeur quand, il y a quelques jours, nous découvrions, horrifiés, les scènes de maigreur morbide du village de Madaya en Syrie.

De nombreux témoignages nous expliquant que certains habitants avaient réduit leur alimentation à quelques feuilles d’arbre.

Heureusement, l’actualité suit son cours et la nouvelle de la mort du chanteur David Bowie est arrivée jusqu’aux confins du moyen orient.

En hommage au chanteur défunt, les habitants de Madaya ont décidé de mettre un terme à leur grève de la faim en référence à la chanson “We Are Hungry Men” dans laquelle il déclarait :

“We are hungry men, We don’t give a damn for what you’re saying, We’re here to eat”

Ce qui signifie en gros, “si on a faim bah on s’en fout et on mange”

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires