Connect with us

Complot

Les oreilles décollées à cause du masque: Plus de 9800 plaintes déjà déposées contre l’état français

Published

on

Ils sont 9800 à avoir déjà déposé plainte contre l’état pour le port du masque obligatoire qui a définitivement déformé leurs lobes d’oreilles.

On parle d’oreilles décollées lorsque l’un ou les deux pavillons de l’oreille ont un décollement supérieur à 30° ou lorsque la distance entre le bord du pavillon (hélix) et la tête atteint plus de 20 à 22 mm

Il n’existe pas d’oreille normale. L’oreille ne doit pas se démarquer, ni par sa taille, ni par sa forme et ni par un écartement trop grand par rapport à la tête.

Les oreilles décollées sont dues à une plicature de l’anthélix peu ou pas du tout développée, ou alors à une grande conque proéminente, ou bien une combinaison des deux. Des prédispositions génétiques avec accumulation familiale sont à l’origine de ces malformations.

Les oreilles décollées peuvent entraîner chez les enfants et les adultes des troubles psychiques et complexes d’infériorité. C’est la raison pour laquelle il est parfois préconisé de remédier à ce défaut de position de l’oreille. Le traitement chirurgical des oreilles décollées s’appelle l’otoplastie.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Advertisement

Complot

France : Couvre feu à partir de 14h30 jusque 6h30

Published

on

Le premier ministre, Albert Ducastex vient d’annoncer lors de son allocution l’alourdissement du couvre feu. Passant de 18h à 14h30 et pour une durée minimum de 6 mois.


Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Complot

NE PAS PUBLIER ! Mort de Loana, la philosophe et nageuse.

Published

on

Loana est morte à XXX ans de XXXX. NE PAS PUBLIER

Tiens au fait c’était quoi le Loft ?

(copier coller article wikipedia et virer les liens AVANT DE PUBLIER)

 

 

Le loft de 225 m2 entouré d’un jardin de 380 m2 est construit sur le parking du studio 103 de La Plaine Saint-Denis. Le décor comprend des meubles Ikéa avec qui le producteur a signé un accord, des murs et du mobilier aux tons acidulés et, imposés par le responsable des programmes de M6 Alexis de Gemini (amateur d’art moderne) des dessins inspirés des sérigraphies d’Andy Warhol1.

Sur les 13 000 dossiers de candidatures, 2 à 3 000 personnes sont auditionnées. Une équipe de 7 psychanalystes en retient 350 qui sont filmées face caméra. Un dossier médical est établi pour les 100 derniers candidats en lice, après un entretien avec le psychiatre Didier Destal pour évaluer leur capacité à résister à un enfermement de 10 semaines et une discussion avec la productrice. Finalement sont sélectionnés 12 « lofteurs » et leurs « spares » (candidats de remplacement), dont les casiers judiciaires sont, par manque de temps, mal vérifiés2. ASP Production s’engage à leur verser, pendant la période d’enfermement, un défraiement de 10 000 francs par mois3. Considérant que c’est un jeu, ASP ne leur délivre pas de contrat de travail mais un contrat de participation4, ce qui vaudra une visite de l’inspection du travail en plein tournage5. ASP a d’ailleurs fait signer des clauses léonines et le CSA a dû intervenir pour les faire modifier, tandis que les candidats, en plein jeu, ont à plusieurs reprises tenté de renégocier les contrats (montant du défraiement, droit à l’image après leur sortie du loft), ces scènes étant coupées par la réalisation6.

Ce casting révèle un étalage d’archétypes prédéterminés pour donner selon Gemini une image de la France aux Français7 : Loana la bimbo gogo-danseuse romantique, abandonnée par son père ; Aziz le « beur » intégré et karatéka, responsable de sécurité dans un hypermarché ; Steevy l’adulescent peroxydé légèrement maniéré, fasciné par la jet-set et qui rêve de devenir danseur ; Kenza la métisse (réfugiée irakienne en France après la guerre du Golfe et ex-animatrice radio) frondeuse passionnée par les médias ; Laure la bourgeoise « fashion victim » avec un piercing sur la langue ; Julie la bonne copine; Philippe l’intello à l’humour potache ; Jean-Édouard le DJ dragueur ; Delphine la fille nature (propriétaire d’un poney-club) au caractère bien trempé ; David, l’hurluberlu chanteur de hard-rock de Marseille ; Christophe l’étudiant toulousain en sociologie plutôt tranquille. Les candidats sont présentés comme des stars lors d’une mise en scène : à vingt heures précises, le ballet des limousines commence devant un hôtel, puis les conduit à La Plaine-Saint-Denis sur le plateau du « prime » près du loft. Ils paradent sur un tapis rouge avec leurs petites valises siglées d’un œil stylisé (logo de l’émission) tandis que des photographes et le public sont massés derrière les barrières8.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Complot

McFly et Carlito proposent qu’à 67 millions de vues, Macron démissionne

Published

on

Les deux youtubeurs, contactés par l’Élysée pour faire un défi consistant à produire une vidéo sur les gestes barrière vue par 10 millions d’utilisateurs, ont décidé de relever le défi et de mettre même la barre plus haut puisque il lancent à leur tour un défi à Emmanuel Macron lui proposant de démissionner si leur vidéo atteint les 67 millions de vues.

Un défi accepté par l’Élysée.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Trending