Connect with us

Complot

Les oreilles décollées à cause du masque: Plus de 9800 plaintes déjà déposées contre l’état français

Published

on

Ils sont 9800 à avoir déjà déposé plainte contre l’état pour le port du masque obligatoire qui a définitivement déformé leurs lobes d’oreilles.

On parle d’oreilles décollées lorsque l’un ou les deux pavillons de l’oreille ont un décollement supérieur à 30° ou lorsque la distance entre le bord du pavillon (hélix) et la tête atteint plus de 20 à 22 mm

Il n’existe pas d’oreille normale. L’oreille ne doit pas se démarquer, ni par sa taille, ni par sa forme et ni par un écartement trop grand par rapport à la tête.

Les oreilles décollées sont dues à une plicature de l’anthélix peu ou pas du tout développée, ou alors à une grande conque proéminente, ou bien une combinaison des deux. Des prédispositions génétiques avec accumulation familiale sont à l’origine de ces malformations.

Les oreilles décollées peuvent entraîner chez les enfants et les adultes des troubles psychiques et complexes d’infériorité. C’est la raison pour laquelle il est parfois préconisé de remédier à ce défaut de position de l’oreille. Le traitement chirurgical des oreilles décollées s’appelle l’otoplastie.

Continue Reading
Advertisement

Complot

#Boycott: Le prince saoudien soutient la France « J’ai un foulard Cochonou ! »

Published

on

By

Mohammed ben Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, plus souvent appelé Mohammed ben Salmane ou désigné par ses initiales MBS, né le 31 août 1985 à Riyad, est le prince héritier et le vice-Premier ministre d’Arabie saoudite depuis le 21 juin 2017.

Continue Reading

Complot

Cochonou pas inquiet après l’appel au boycott des produits français au Moyen Orient

Published

on

Continue Reading

Complot

Audition de Sarkozy « On a matché sur Tinder, le reste c’est privé »

Published

on

L’ancien président de la République est toujours auditionné dans l’affaire du financement libyen. Il a accepté d’ouvrir son téléphone pour partager des clichés privés.

« Au départ je ne voulais pas, mais la justice m’a forcé. » C’est tout peiné que Nicolas Sarkozy raconte son crush d’antan. « Sur Tinder on a matché desuite ! Malgré la distance, on a fini par se rencontrer. On avait les mêmes points communs : les femmes, l’argent, le pouvoir et plein de trucs spéciaux que vous ne pouvez pas comprendre. C’était un amour platonique à sens unique. Je ne pouvais pas lui rendre tout ce qu’il m’a donné alors je l’ai quitté. Avec délicatesse pour ne pas le blesser. Tenez regardez une autre photo. »

La rupture tranquille était engagée. Une belle leçon d’amour et d’amitié que les enquêteurs n’arrivent pas à comprendre d’après l’ancien président « Je leur parle amour et ils me parlent argent. Ça va durer longtemps cette histoire et elle ne mènera nulle part. »

Réponse dans son prochain livre.

Continue Reading

Trending