Le pédo-zoo-nécrophile de Rotterdam court toujours !

Plus de 50 animaux violés, torturés et tués à son actif, le pédo-zoo-nécrophile de Rotterdam n’a toujours pas été capturé par la police.
On lui attribue des crimes depuis le début des années 2010. Il avait alors perpétré un véritable massacre en violant et assassinant 25 pitbulls d’un élevage du village de Schliden. Les animaux auraient ensuite été reviolés 3 jours plus tard selon la police. De nombreux sévices ont été infligés à ces malheureux chiens. La plupart de ces chiens n’étaient âgés que de 2 ans, ce qui confirme donc la personnalité pédophile de l’agresseur.
La police a retrouvé des traces ADN provenant de divers fluides de l’agresseur mais aucune autre trace pouvant évoquer la présence d’un autre individu. L’homme agirait donc seul à l’aide de multiples drogues.

 

Trois mois plus tard, le même ADN a été retrouvé sur une nouvelle scène de massacre, cette fois dans un zoo de la région de Rotterdam. 12 tigres, 3 ours, 5 pumas et 4 panthères ont ainsi été retrouvées dans le même état que les chiens de Schliden. Drogués, torturés, violés, puis tués d’une balle dans la tête et violés à nouveau. Deux bébés tigres ont été éventrés et remplis de matière fécale humaine.

 

 

La police a ensuite perdu de vue le pédo-zoo-nécrophile pendant 2 ans, jusqu’à ce que la semaine dernière, son ADN réapparaisse dans un petit marcassin. Celui-ci a subit les mêmes sévices que lors des précédents crimes.

Aujourd’hui, la police de Rotterdam ne dispose d’aucun élément permettant de retrouver l’auteur de ces crimes immondes et en appelle donc à la population. Nous vous avons traduit leur communiqué:

Si dans votre entourage vous observez des comportements à tendance pédo-zoo-nécrophile, contactez rapidement la police de Rotterdam au 0900 8845

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires