Le CACA c’est délicieux, c’est officiel, une étude le prouve.

L’université Entron, proche du lac Titikaka, vient de publier une étude de 8754 pages sur la gastronomie de la matière fécale.

Il en ressort que l’ingestion de 50 à 100g de caca quotidiennement permet d’augmenter son taux d’endorphine de 23%, provoquant ainsi un plus grand sentiment de bonheur.

Une recherche a été menée de front par 43 chercheurs pendant 12 ans pour en arriver à cette conclusion unique. On ne connait pas actuellement la portée concrète qu’aura cette évolution unique, mais il s’agit probablement de l’avancée de la science la plus notable depuis 124 ans.

Tous les enfants du monde entier se réjouiront bientôt de pouvoir en tout tranquillité.

Alleluia, comme disait Pol Pot

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires