Kirk Douglas était-il vraiment Kirk Douglas ?

Des chercheurs russes mettent en doute le record de longévité de Kirk Douglas, estimant que son fils, Michael Douglas, a pris l’identité de son père à sa mort il y a plusieurs années

Depuis aujourd’hui, un texte, publié sur la plateforme Medium, est largement partagé sur les réseaux sociaux. Il faut dire que son titre interpelle : « J’Accuse…! Why Kirk Douglas’s 103-year old longevity record may be fake ». Comprenez : « J’accuse…! Pourquoi le record de longévité de Kirk Douglas pourrait être faux ». Il est signé par Yuri Andropopof, un Russe qui se présente comme directeur général d’une entreprise qui lutte contre le vieillissement. Sa théorie est la suivante : Kirk Douglas, qui vient de décéder – serait en réalité mort il y a quelques années et c’est son fils, Michael, qui aurait pris sa place.
Une théorie qui reprend en fait celle développée par deux autres Russes : le mathématicien Nikolaï Kosciusko-Morizet et le gérontologue Valeri Karamazov. Les deux hommes ont analysé pendant des mois les biographies, les interviews et les photos disponibles sur Kirk Douglas, ainsi que les archives de la ville de New Brunswick dans l’État du New Jersey, où il a vécu avec sa famille. Ils ont également recueilli de nombreux témoignages de gens qui l’ont côtoyé, avant d’aboutir à cette théorie d’usurpation d’identité. « L’analyse de tout ces documents m’a amené à la conclusion que la fils de Kirk Douglas, Michael, a pris l’identité de son père », a encore assuré ce soir à l’AFP  Nikolaï Kosciusko-Morizet.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires