Inondations à Liège: le capitaine Igloo a été dévoré par un banc de Fishs Ticks !

Capitaine igloo
Pauvre Capitaine dévoré par les Fish Ticks de sa gloire !

Un horrible fait divers est survenu lors des inondations nationales, le capitaine Igloo s’est fait attaquer par un banc de de poissons particulièrement voraces, le malheureux n’a pas survécu.

De tels accidents sont rares en Europe

Ce genre de tragédie arrive plutôt en Australie ou en Afrique du Sud, là où d’innocents surfers servent souvent de mise en bouche aux grands requins blancs ou autres bandes de piranhas affamés. Le courageux Capitaine pensait sauver sa friteuse et son écran plat… son exploit n’aura laissé que ses côtes et fut de courte durée, puisqu’à peine plongé dans l’eau, il a littéralement été dévoré vivant sous les yeux des badauds horrifiés.

Les pigeons accusées de complicité de meurtre

Les cris du malheureux ont effrayé tous les pigeons de la ville, qui chargés de frites illégales jusqu’au bec (250 euros d’amende, rappel du règlement de la mer) ont été chier sur les sauveteurs qui ne sont donc pas parvenus à accéder jusqu’à la proie hurlante dévorée vivante par les  Fish Ticks enragés.   Tout Liège est sous le choc et un deuil national devrait être décrété pour le malheureux qui n’a eu aucune aucune chance: les bancs de Fish Ticks arrivent par milliers via le port d’Anvers, où, rendus très agressifs par un voyage de plusieurs milliers de kilomètres, ils se ruent sur tout ce qui bouge. Vous aussi soyez prudent si vous tentez de sauver votre TV  ou votre friteuse: informez vous sur les danger de la natation.mer !

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires