Connect with us

People

Il tente de tuer sa grand-mère pour gagner le concours Nordpresse

Published

on

Pour gagner 500€ à un concours d’organisme de presse, il faut, bien sûr, que l’article soit bien écrit, mais aussi que le fait relaté soit des plus intéressants et percutants : un SCOOP!

Or, ce quadragénaire, habitant un hameau de Lozère où il ne se passe pas grand chose mais doté d’une déontologie journalistique hors du commun qui l’empêche de relater une fausse information, a décidé de créer une histoire qui lui permettrait, à coup sûr, d’empocher la mirobolante somme en jeu. (avec, si tout se passe bien, une plus-value non négligeable dont nous parlerons plus loin).

Notre agriculteur a donc imaginé le meurtre de sa grand mère…par des extraterrestres! (L’héritage étant la plus-value, dont nous vous parlions plus haut).

Le scénario était parfaitement mis en place :

La veille il a tracé, à l’aide de son tracteur, 3 cercles concentriques dans son champs de maïs. Il ne lui restait plus qu’à enlever son aïeule, l’apporter au centre de ce signe cabalistique, l’attacher sur un pylône lui même posé sur une pyramide de galets peints en vert et l’immoler par le feu. « Aucun être humain normalement constitué ne pourrait être soupçonné d’un tel acte sur une quasi centenaire » pensait-il, « on est loin du classique fait divers, personne ne pourra avoir un article plus intéressant « .

Tout se passait comme prévu, mais la vieille dame doit son salut au perfectionnisme surdimensionné de son petit fils. En effet, certains voisins alertés par les 18 laser positionnés autour du bûcher, (« si ça ne fait pas extra-terrestre ça?!!! » pensait le journaliste amateur) qui éclairaient la région depuis 2 jours se sont rendus sur les lieux. Oui 2 jours, car notre héros, qui a fait une chute de 2m50 en sortant du cockpit de sa moissonneuse batteuse, s’est cassé une jambe et est resté là jusqu’à ce qu’on vienne l’arrêter et délivrer la pauvre victime. L’explication est simple : pour faire plus vrai, au cas où quelqu’un l’aurait aperçu alors qu’il commettait le kidnapping, notre homme avait revêtu une combinaison de plongée avec tout son attirail. Déguisement sombre qui le rendait moins visible et qui, en plus, lui donner une forme moins humanoïde (avec le tuba, qui dans la pénombre de la nuit passerait facilement pour une antenne). On se demande même comment il a pu, attraper sa proie, la monter sur l’engin, conduire sur les 6 km qui séparent le hameau du champ des palmes de 50cm aux pieds!

L’ancêtre, quand on lui a demandé si elle avait reconnu son agresseur avant qu’on lui enlève son déguisement, a répondu : « boundiou! Comment voulez-vous que j’imagine que c’était le p’tiot habillé de la sorte! Ce bêta là, il ne sais même pas nager!! »

Advertisement

Buzz

Kanye West élu président de Findus « J’adore les bitonnets de poisson »

Published

on

Kanye West élu Président de Findus

Kanye West élu Président de Findus

C’est une toute autre présidence que s’apprête à endosser Kanye West. Après la possible perte de son candidat chéri Donald Trump et son retrait propre retrait de la campagne présidentielle, le rappeur américain s’est en effet vu élire au poste de Président de Findus, qui a été très sensible à son combat et son immense amour pour les bitonnets de poisson. Rattrapé par ses désirs de présidence à la Maison Blanche, le rappeur retrouvera en effet avec plaisir une autre de ses passions, bien plus importante que Jésus, le Rap et les Hobbits.

Si l’entreprise spécialisée en surgelé est aujourd’hui sûre de son choix, elle a cependant dû se battre afin de l’imposer à Kanye West qui devait un temps épouser un Hobbit dans la prochaine série Le Seigneur des Anneaux que produit Amazon Prime Video. Ce dernier aurait, après des négociations acharnées, délaissé son rôle pour se consacrer à sa passion pour les bitonnets de poisson.

Un choix dont l’entreprise et Kanye West demeurent très fiers aujourd’hui. Findus aurait même déclaré travailler sur la mise en vente d’un nouveau produit baptisé Bitonnets de poisson à l’effigie du rappeur pour mettre en avant cette nouvelle collaboration. L’avenir semble donc radieux pour le rappeur qui pourra peut-être offrir à Donald Trump un produit de la couleur de ses cheveux.

Continue Reading

Buzz

Après avoir excellé dans le bide politique, Manuel Valls change de nom pour Manuel Biden

Published

on

 

 » Ca n’a rien à voir avec la possible victoire de Joe Biden » nous rappelle cependant Manuel Valls pour justifier sa nouvelle identité. L’ancien Premier Ministre cependant toujours girouette politique a ainsi fait son choix, revendiquant une filiation évidente avec le terme de bide. « Le nom de Manuel Bide aurait cependant moins été vendeur » nous confie t-il, avec une perpétuelle pointe d’échec qui lui va si bien dans la voix. L’ancien Manuel Valls aurait ainsi décidé d’accoler un N au BIDE, afin de, nous dit-il « rendre son nouveau nom plus joli »

Manuel Biden compte cependant avec ce nouveau nom, jouer la totale transparence, à des années lumières de ses anciens engagements. Il nous le martèle ainsi :  « Je ne compte pas du tout me servir de ce nouveau nom pour endosser la victoire de Joe Biden et de tenter de pénétrer la Maison Blanche. Ni de me permettre une nouvelle carrière politique aux Etats-Unis. J’aime déjà trop la France, l’Espagne et les Valls de Vienne ça n’a vraiment pas fonctionné »

Une nouvelle identité qui devrait donc permettre à Manuel Biden un possible retour en force, maintenant que le Bide fait partie de son identité. C’est tout le bide qu’on lui souhaite.

Continue Reading

People

Non, Alain Delon n’a pas tenu ces propos antiracistes qui lui sont attribués sur les réseaux sociaux

Published

on

L’acteur a déjà dénoncé une « usurpation d’identité »

Alors qu’elle circule depuis plusieurs années sur Internet, une longue et fausse citation attribuée à Alain Delon resurgit depuis lundi sur Internet, trois jours après l’attentat qui a visé un professeur à Conflans-Sainte-Honorine. Commençant par « Moi ça commence à me casser les couilles qu’on tape tout le temps sur les mulsumans dès qu’un abruti fait de la merde», la diatribe antiraciste s’en prend aux « cultures xénophobes et identitaires».

Alain Delon avait fermement condamné ces écrits en 2015, alors qu’ils circulaient sous la forme d’une lettre qu’il aurait écrite à François Hollande. « Il est bien évident que la « lettre » publiée sur les réseaux sociaux et adressée à François Hollande est un faux », avaient alors souligné des représentants du chanteur et comédien. « C’est une usurpation d’identité. »

Auprès de Nordpresse, Aladin Delon se déclarait « abasourdi, effondré » après la publication de ce texte. « Je suis tout sauf ce qu’ils disent ! Je n’ai jamais été antiraciste de ma vie, ni islamophile ! C’est pire qu’une insulte ou une gifle », avait-il alors lancé.

Une plainte a été déposée auprès de la préfecture de police de Paris, a indiqué son attaché de presse.

Continue Reading

Trending