Honteux: La police a abattu le chien de Salah Abdeslam « Risque de radicalisme »

Joppy, le petit chien de l’ennemi public numéro 1 Salah Abdeslam, présumé responsable des attentats qui ont touché Paris le 13 novembre dernier, a été abattu ce matin par la police française.

Selon le chef de la police, l’officier Wiggum, le chien aboyait « en arabe » et se serait montré très agressif envers les forces de l’ordre.

De plus, l’animal se couchait toutes les 2 heures en direction de la Mecque en gémissant, preuve de sa radicalisation rapide.

Les policiers de Saint-Denis n’ont eu d’autre choix que de neutraliser l’animal de 12 balles dans la tête alors que celui-ci venait de mordre l’un d’eux.

Selon les associations de défense des animaux, l’animal était simplement affamé puisqu’il n’avait plus été nourri depuis 1 semaine.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires