Un homme devient fan de mangas suite à un accident de voiture

Le drame s’est produit dans la matinée du 19 décembre. Yves, un septuagénaire bruxellois, décide d’enfin profiter de sa retraite en faisant un road trip jusqu’à Istanbul. Mais il est victime d’un accident de la route sur la E411, et décide soudainement de changer ses plans. Après sa courte visite à l’hôpital, Yves ira jusqu’à Lyon pour assister à la Japan Touch 2014, et en oubliera complètement la Turquie.

Si vous êtes à la Japan Touch ou à la Japan Expo et que vous voyez un vieillard déguisé en petite pute, venez me dire bonjour. Ou payez moi un verre.

Ses petits-enfants ont du mal à s’adapter au changement. « Il est comme ça depuis le début du mois et ça ne s’arrête pas. Il a insisté pour que j’échange ma collection de mangas avec sa collection de timbres », raconte son petit-fils.

Un phénomène loin d’être unique

Chaque année en France et en Belgique, plusieurs dizaines de personnes développent une soudaine passion pour les mangas, les jeux de rôle en ligne ou la télé-réalité, souvent suite à un accident ou à un traumatisme.

Existe-t-il un traitement ?

Pour le moment, non. Cela se dégrade chez certains au bout de quelque temps, bien qu’une régression totale nécessite parfois un autre traumatisme telle qu’une agression sexuelle pour remettre ses idées en place. Chez les vieilles personnes telles qu’Yves, le problème ne disparaît souvent qu’à la mort. Des essais cliniques sont cependant en cours, qui comprennent notamment des séances d’électrochocs. Beaucoup de parents y ont inscrits leurs adolescents.

Quelles sont les conséquences de ce trouble mental ?

Cette maladie, que certains appellent la chufandemangasosis, est à la source de plusieurs effets négatifs mais aussi positifs.

A 70 ans et après avoir vécu même pas un mois avec cette condition, qu’il considère comme « un cadeau du ciel et de Akira Toriyama béni soit-il », il a vu son taux de rapports sexuels baisser de plus de 80%. En revanche, il peut être dit que cela lui a permis de faire ressortir son côté créatif. En effet, Yves vient d’entamer l’écriture de son propre manga dont l’histoire se déroulera dans une maison de retraite japonaise. Il est actuellement à la recherche de jeunes filles afin de poser pour ses dessins.

Yves va-t-il aller à Istanbul ?

Non, il n’en a plus rien à foutre.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires