Connect with us

France

Grâce à Parcoursup, l’Université de Lille promet 100 % de réussite en Licence  

Published

on

L’Université de Lille propose un plan de réformes courageuses, permises par la loi ORE, pour s’engager à ce que tous ses étudiants réussissent leur première année de Licence.

 

Suite à la tribune parue sur FranceInfo à propos des « 28 % de réussite à la fac », les vice-présidents de l’Université de Lille prennent le taureau par les cornes. « Il suffit de baisser drastiquement la capacité d’accueil des premières années : pourquoi continuer à accueillir 1200 étudiants en psycho, alors qu’on pourrait faire une promo unique de 50 étudiants ? », s’enthousiasme Lynne Frangipane. On l’a déjà baptisée : « Promotion 2019 – Ivan Pavlov ».

 

L’idée est simple : pour réduire le taux d’échec, la loi ORE propose de sélectionner. C’était déjà une idée très généreuse pour la jeunesse lycéenne : faire échouer à l’entrée pour ne pas échouer pendant les études. Mais l’Université de Lille veut aller jusqu’au bout de cette logique. « Nous proposerons un contrat pédagogique avec l’étudiant : s’il vient chez nous, nous lui promettons qu’il réussira. Pour que nos promesses ne soient pas mensongères, nous ne prendrons que les 1 % les meilleurs », explique Sylvie Delmare.

 

Ainsi, avec 5400 demandes pour la Licence 1 de psychologie, par exemple, l’université peut être confiante : elle n’aura que la crème de la crème. « Nous sommes pour la méritocratie, c’est un choix de société consensuel : je ne vois pas qui pourrait être contre », explique gravement Christophe Tondoudou. Le nouveau slogan de l’UdL est d’ores et déjà déposé à l’INPI : « 100 % de réussite chez les quelques % qui le méritent ».

 

Mais les autres lycéens, que vont-ils devenir ? Vincent Poulenpot se veut rassurant : « Nous pensons à eux : nous avons des partenaires locaux. Grâce au Crédit d’impôt recherche (CIR), Auchan, Decathlon et Toyota s’engagent à embaucher les “oui si”, car je vous rappelle qu’il n’y aura aucun “non”. Tous les étudiants trouveront quelque chose grâce à Parcoursup ».

 

 

Advertisement

Belgique

2021 : Après Sachoir, thonteux et croiver sont sur la liste des ajouts au dictionnaire !!

Published

on

Grande victoire pour les complotistes, le verbe sachoir est entré dans le dictionnaire ce mardi 5/01/2021 et voici, joint en tête d’article, sa conjugaison !

Après cette victoire rocambolesque soulignée par nos chimpanzés :

Sachoir, verbe du 3 groupe, entre officiellement dans le dictionnaire.

La fête est là et l’alcool coule à flot mais le combat n’est pas encore fini !

Il faut désormais faire passer tous les autres mots du vocabulaire internet pour enfin avoir une orthographe plus facile d’accès à la plèbe. C’est ainsi que depuis plusieurs jours, l’académie belge envoie plusieurs candidatures de mots pour le dictionnaire tel que thonteux, synonyme obvious des thons de la ville de Theux (Liège) et croiver (verbe dû à la déformation par analogie proportionelle du verbe « boire » sur le verbe croire plus d’infos à :

croivent

Sans doute sous l’influence du verbe , par l’ analogie proportionnelle : boire : ils boivent :: croire → ils croivent. croivent kʁwav – Il s’agit d’un terme utilisé qui n’est pas d’un usage standard. (Populaire) (Familier) (Fautif) Variante de . Troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif de croire.

)

sont en cours d’analyse chez Larousse et le petit Robet de poche. L’académie française, quant à elle, s’en mort toujours les doigts mais qu’à cela ne tienne !

 

Nous suivrons cette candidature pour vous !

 

Chimpanzément votre,

Continue Reading

Belgique

Sachoir, verbe du 3 groupe, entre officiellement dans le dictionnaire.

Published

on

dictionnaire mots existent pas

C’est décidé à la cours de cassation cette après midi.

Pour leurs utilisations inentérrompues sur internet et favoriser l’acccès à l’orthographe facile pour tous, particulièrement les défavorisés, les hautes instances françaises ont intégrées une panoplie de nouveau mots dans le dictionnaire. De même que d’autres mots tel que : hashtag (dièse pour les ché-brans), implémenter, génance, coolance, zlataner, juste (comme un adverbe) et d’autres plus abracadabrantesques (aussi dans la liste !) que d’autres pour aider à ajuster la rigueur lexique des gens sur internet.

Une tentative un peu veine selon l’académie française qui, elle, campe sur ses positions avec dégagisme et du confusant car selon eux la rigueur actuelle permet un effet amincisseur sur la populace de pleutre que nous sommes. Pourtant on ne peut en vouloir aux uns de solutionner les problèmes actuelles surtout avec la populace de soixantenaire qui nous contrôle.  Ces procastrinateurs eux pensent plutôt que cette est trop chronophage pour les hipsters que nous somment mais cela ne reste pas moins un mouvement inarretable qui est marche en ce moment.

N’hésiter pas à candidater vos nouveaux mots dans l’article !!

Chimpanzément votre,

Continue Reading

France

Disruption totale: La France choisit la vaccination aléatoire

Published

on

Après le mauvais départ de la campagne de vaccination, la France vient de choisir la vaccination aléatoire.

Simple, peu coûteuse et sans discrimination, la vaccination aléatoire entre en vigueur dès demain « Vu que les français sont nombreux dans les transports en commun, en rave party, en classe ou encore aux dédicaces de Miss France, il sera facile pour nos indigènes de les vacciner. »

Embauchés d’urgence, 100 000 indigènes vont investir les lieux publics et privés afin de vacciner le plus de français possible « Avec leur sarbacane ça va aller vite. » souligne Gabriel Attal. Marlène Schiappa se félicite de cette technique « sans discrimination mais avec un potentiel danger pour les cheveux. »

Continue Reading

Trending