Faute de talent, Kev Adams décide d’utiliser du gaz hilarant pour faire rire son public

Souvenez-vous, c’était il y a deux ans. Kev Adams, intermittent du spectacle reconnu, n’arrivait toujours pas à faire rire un public majeur.

Sa nouvelle arme secrète, arme qu’il a également utilisée pour enfin passer à la TV : le protoxyde d’azote. L’idée est douteuse mais efficace.

« Dans la vie on peut soit avoir du courage soit avoir un flingue. Pour le talent c’est pareil : si on n’en a pas, il nous faut une arme. Du coup maintenant je débarque sur scène en mode j’fais semblant de péter tu vois, et en fait BOUM j’envoie du gaz hilarant sur le public. Ça marche à chaque fois, ils sont tous morts de rire. » déclare-t-il en privé à un Elie Semoun très intéressé

Hélas son ingéniosité ne lui a pas attiré que des compliments. Certains spectateurs ayant leur bac, la supercherie a été détectée après quelques semaines et c’est un étudiant en première année de chimie qui aurait pu ruiner la carrière du seul humoriste à avoir donné son nom à une forme de retard mental, fort heureusement le public a assez bien pris la nouvelle et depuis, Kev Adams peut diffuser de l’hémioxyde d’azote à petites doses lors de ses spectacles, provoquant des fous rires cathartiques au sein de la communauté lycéenne.

Tout est bien qui finit bien.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires