Connect with us

Medias

Exclusif: une journaliste de 7sous7 en état de choc, on lui a demandé de…

Published

on

Vive émotion ce matin lors de la réunion de rédaction du site 7sous7.be. Une journaliste a été prise de convulsions et de tremblements à l’annonce de sa tâche du jour par le rédacteur en chef. Les secours sont intervenus très vite et la journaliste en état de choc a été transportée à l’hôpital Velpo.

Nous avons pu la joindre cet après-midi, elle nous raconte cette expérience pour le moins traumatisante.

« Je suis encore assez troublée. » nous confie Mélanie L., journaliste à 7sous7.

« La réunion de rédaction se déroulait comme d’habitude, le service Belgique devait copier/coller les articles du soir et de Vers l’avenir, le service people devait traduire quelques articles du Dailymail et le service sport copier les papiers de la DH. C’est lorsque le rédacteur en chef s’est adressé à moi que tout a basculé. » nous raconte-t-elle, l’émotion encore bien présente dans la voix.

« Le rédacteur en chef m’a dit ‘Tu vas écrire un article sur les six surnoms à donner à sa brosse à dent’  » explique Mélanie. « Six??? Mais d’habitude je ne développe mes articles qu’en cinq points! Les 5 surnoms à donner à son slip, les 5 mots doux à dire sous la couette, les 5 choses à ne pas faire en amour, les 5 conseils pour prendre une belle photo de ses fesses,… Jamais je n’avais du écrire un article en six points et j’ai commencé à paniquer. On me traitera sans doute de perfectionniste et de quelqu’un de trop professionnel mais mes journées étaient toujours bien organisées. Je développais mes articles à raison d’un point, équivalent à une phrase par heure plus 3 heures de temps de midi. Une routine totalement déstabilisée par la nouvelle tâche qui m’étaient confiée. »

« Au moment où je criais ‘siiiiiix????’ j’ai été prise de convulsions et j’étais en état de choc. J’avais du mal à respirer et son doute que si mon souffle haletant et mes cris n’avaient pas masqué la phrase de mon rédacteur qui me précisait ‘Cinq ou six, on s’en fout’, j’aurais pu me calmer et ne pas finir hospitalisée.

On le voit, même s’il en fait rêver plus d’un, le métier de journaliste à 7sous7 n’est pas de tout repos, physiquement et intellectuellement.

Advertisement

Cinéma

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

Published

on

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

 

 

Depuis des années, il est celui qui apparaît dans le plus de films Marvel, sans être pourtant acteur. « Daval, la série » diffusée sur BFM sera l’occasion de voir pour la dernière fois à l’écran Stan Lee, le créateur des super-héros et légende des comics. Le réalisateur de la série l’a confirmé auprès de la chaine info, à l’occasion d’une conférence de presse. « Ce sera bien sa dernière apparition », sans pour autant livrer plus de précisions sur le caméo.

Continue Reading

Business

Apple : Tous les iPhone désormais vendus sans iPhone

Published

on

 

Afin de réduire la taille des emballages et donc son empreinte écologique, la marque à la pomme ne fournit plus de smartphone.

Ce mardi lors de sa keynote, Apple en a profité pour effectuer cette annonce : le smartphone ne sera plus fourni dans la boîte des iPhone. En effet, la firme de Cupertino a décidé de ne proposer qu’une simple boite vide. Apple affirme avoir pris cette décision dans l’objectif de réduire la taille des emballages et ainsi diminuer son empreinte écologique.

« Dans le prolongement des efforts entrepris pour atteindre nos objectifs en matière environnementale, l’iPhone est désormais livré sans iPhone. Veuillez utiliser votre ancien smartphone déjà en votre possession », indique Apple, sur son site.

Continue Reading

Coronavirus

Puy du Fou: le préfet de Vendée a accordé une dérogation car la consanguinité protège les Vendéens

Published

on

La préfecture a autorisé le parc à dépasser largement la jauge autorisée, cette dérogation a fait grincer des dents, alors que Jean Castex a annoncé récemment que l’interdiction des événements de plus de 5000 personnes était prolongée jusqu’au 30 octobre en raison de la dégradation de la situation épidémique en France. L’autorisation octroyée s’appuie sur un fait, le département connait une circulation du virus en net retrait par rapport au niveau national selon la préfecture, car la forte consanguinité dans la population vendéennes les protégerait de la Covid-19.

En fait, de nombreuses maladies génétiques sont liée à un gène défectueux, n’apparaissent que si le gène défectueux est présent en double exemplaire, dans la copie venant du père et dans celle de la mère. Ainsi, si le gène défectueux est peu répandu dans la population générale, au sein d’une famille concernée, il est sans doute présent chez plusieurs de ses membres. Ce gène se fixe sur des récepteurs présents au niveau du cerveau appelés « récepteur nicotinique de l’acétylcholine ». Elle empêcherait alors la fixation du coronavirus SARS-CoV-2 sur ces récepteurs et limiterait sa progression dans l’organisme, ainsi que l’aggravation des symptômes. » D’autres études menées dans le Nord pas de Calais et en Picardie, ont conclu à exactement le même résultat.

Continue Reading

Trending