Elle tente de se suicider en avalant un tube de granules homéopathiques

Thérèse M., de Braine l’Alleud, est choquée. Elle nous présente le procès verbal de son dépôt de plainte, où elle accuse formellement son médecin traitant de tromperie et de non-assistance.

 

“J’étais allée le voir parce que je me sentais déprimée”, nous confie-t-elle les yeux pleins de larme et la voix tremblante. “En réalité j’espérais qu’il me prescrive des anti-dépresseurs, avec lesquels j’avais l’intention de me suicider. En sortant de la pharmacie, direct j’ai descendu le tube entier, et je suis rentrée chez moi. J’ai attendu, attendu, attendu. Rien. Ce c** m’a fourgué des bouboules de camomille!”.

 

Contacté par nos soins, le médecin incriminé a défendu son choix thérapeutique et s’est félicité d’avoir réussi à “sauver la vie de [sa] patiente”. Deux points de vue a priori inconciliables. A la fin de l’interview, Thérèse M. nous confiait avoir retrouvé une raison de vivre: “moi vivante, il n’empêchera plus personne de mourir”.

 

Tout n’est donc pas perdu.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires