Connect with us

Belgique

Coronavirus: Elle ne se fait pas contrôler en revenant de la Tour de Chine

Published

on

 

Alors que le Coronavirus continue de se propager, les mesures sanitaires et les zones de quarantaine se renforcent. Mais est-ce qu’elles sont toujours appliquées? 

Hier, Justine Titeghout et sa famille se sont rendus à la Tour de Chine, un restaurant asiatique en périphérie du centre, pour l’anniversaire de Tata Rosette qui a soufflé ses 87 bougies, non sans épargner le gâteau.

Si elle n’évoque aucun soucis durant la soirée, c’est au retour que les choses se compliquent. A peine sortie du parking, une patrouille de police passe devant elle et toute sa famille, venue avec trois véhicules pour l’occasion. Mais les policiers ne s’arrêtent pas.

« Pourtant, je suis sûre qu’ils nous ont vus sortir du chinois. Mais aucun contrôle. Je m’inquiète de ce laxisme des autorités en Belgique. », nous confie Justine sur les réseaux sociaux.

La zone de police, contactée par téléphone, dit avoir ouvert une enquête. Elle étudie la possibilité de placer une patrouille à la sortie de chaque commerce asiatique prochainement. Le Ministère de la Santé, contacté par mail, nous dit étudier la mise en place de combinaisons Hazmat à l’entrée de tout les restaurants et commerces recevant des livraisons de pays asiatiques.

Le restaurant en question, contacté par télégraphe pour éviter tout risque de virus, même informatique, nous assure que mis à part quelques denrées qui viennent bien de Chine, comme le bœuf, le porc, la volaille, les nouilles, les beignets frits, les nems, les fruits de mer, la plupart des poissons, certains champignons, le gingembre et quelques autres, la limonade, la bière et le vin, viennent d’un distributeur de la région et qu’il n’y a donc aucun risque. « La cuisine est désinfectée tout les jours avec du vinaigre de riz, et nous changeons nos commis de cuisine régulièrement, selon le nouvel arrivage au port d’Anvers. Pas problème. » se défend à son tour le gérant.

Nul doute que le Coronavirus n’a pas fini de faire parler de lui.

Advertisement

Belgique

Il neige

Published

on

C’est tout.

Continue Reading

Belgique

[Vraie info] Le Shaman QAnon entre en grève de la faim « Parce qu’il n’y a pas de nourriture Bio en prison »

Published

on

 

Le Bison nazi mystique du capitole Jake Angeli serait entré en grève de la faim selon plusieurs médias américains.

L’avocat du Bison avait expliqué d’abord qu’Angeli ne mangeait pas pour des raisons religieuses, mais la mère du suspect a dit plus tard que c’était parce que « le centre de détention ne lui donnera pas du tout de nourriture bio ».

Le juge présidant l’affaire a déclaré que le refus d’Angeli de manger était « profondément préoccupant » et a demandé au défenseur public de travailler à ce qu’il se réalimente en vue de ses auditions. Il refuse de s’alimenter puisque la nourriture traditionnelle ne correspond pas à son régime shamanique. Une considération qu’il aurait certainement pu envisager avant d’envahir le capitole.

Angeli était l’un des nombreux partisans de Trump qui ont pris d’assaut le Capitole mercredi dernier et ont depuis été arrêtés comme des couillons.

 

Jake Angeli (32) Interview May 5, 2020

jakeangeli #angeli #trump #capitol #usa #biden

 

Source

Continue Reading

Belgique

QAnon l’affirme: Le PAPE a été arrêté

Published

on

MISE À JOUR: Il semble que le pape François ait tweeté ce matin, mais le conservateur Beaver a confirmé que le pape François avait une équipe de médias sociaux qui planifiait ses publications, et celle-ci était pré-planifiée. Si vous cliquez sur le tweet, vous pouvez voir que TweetDeck a été utilisé pour planifier la publication.

Le pape François est toujours en garde fédérale en Italie, par conséquent, il n’a pas été vu en vidéo. Le FBI est en route pour l’interrogatoire, selon des sources.

VATICAN / ITALIE – Le pape François, alias Jorge Mario Bergoglio, a été arrêté samedi pour une mise en accusation de 80 chefs d’accusation, notamment la possession de pornographie enfantine, la traite des êtres humains, l’inceste, la possession de matériel de drogue et la fraude pour crime.

 

Le bureau du procureur national italien a confirmé avoir ordonné les arrestations et déposé les accusations.

Un homme arrêté pour trafic de drogue fait maintenant face à 63 chefs d’accusation supplémentaires, notamment de pornographie juvénile et de trafic d’êtres humains dans le comté de Limestone
Des officiers militaires, la police italienne et leur unité des crimes sexuels se sont rendus au domicile du pape au Vatican, ils l’ont arrêté ainsi que plusieurs autres hauts fonctionnaires et les ont tous placés en état d’arrestation sans incident. Des personnes proches des lieux ont rapporté avoir entendu des coups de feu, mais la police n’a pas confirmé si c’était eux qui tiraient les armes.

Le pape François est actuellement détenu dans une prison inconnue, interrogé par des agents fédéraux travaillant pour l’Etat d’Italie et Interpol. Le FBI serait en train de prendre des dispositions pour arriver et l’interroger une fois qu’Interpol en aura fini avec lui.

Giuseppe Governale, le principal procureur anti-mafia d’Italie, a été appelé au début de l’enquête sur le pape François et d’autres personnes au Vatican. Il a déclaré que le groupe était «sous-estimé» et particulièrement dangereux en raison de sa capacité à proliférer à travers les nations et à les infiltrer.

«Ces personnes sont vraiment les pires des pires de la société. Je peux vous promettre que nous n’arrêterons pas de cibler la traite des êtres humains tant que nous n’aurons pas mis un terme à ce commerce ignoble au Vatican et en Italie, ainsi que dans les pays voisins de l’Europe. Alors que je suis procureur principal en Italie, mon ministère s’efforcera de protéger nos citoyens, en particulier ceux qui ont le plus besoin de nous, nos enfants ».

Giuseppe Governale
Afin de procéder à l’arrestation, la police et les agents militaires ont dû couper le courant au Vatican et atténuer la caméra en direct. Cela a été remarqué par les internautes, qui se sont rapidement méfiés de ce qui se passait au Vatican.

 

Certaines personnes ont émis l’hypothèse que le pape pourrait être la «première arrestation». Et il semble qu’ils avaient raison dans leurs spéculations. Selon les agents d’Interpol, il s’agit du «premier parmi tant d’autres».

Le juge a imposé une interdiction de publication à l’échelle de l’UE. Heureusement, l’interdiction n’affecte ni le Canada ni les États-Unis, et le conservateur Beaver a reçu le scoop exclusif de cette histoire via un contact italien confidentiel.

Google supprime les résultats! Soyez le premier à dire au monde la VÉRITÉ! Partagez cet article MAINTENANT!

Continue Reading

Trending