Coluche est mort !

Décidément l’hécatombe continue en ce début d’année à tombeau ouvert et la faucheuse vient encore de faire une victime.

Tristesse infinie au sein de la rédaction, nous venons à l’instant d’apprendre le décès de Coluche, humoriste en salopette-acteur qui rendait nos soirées Splendid, un bel Enfoiré qui avait le cœur sur la main mais rarement la main sur le cœur.

Lui que chacun se permettait d’apostropher à sa guise s’en est allé deux ans moins le quart après Jacques Chancel. Marié au gai Le Luron, pour le meilleur et pour le rire, il n’était pas du genre à se reposer sur ses lauriers, à dire « j’eus le César » à longueur de temps, il voulait toujours avancer et demeurer au sommet.

Il en voulait toujours plus et à force, il s’est frotté à la politique. Soutenu par Bourdieu, il a tenté le diable et sa salsa du démon, un vrai coup de Barre pour lui. Même si rien ne semblait étancher sa soif de succès, durant cette période sombre, il n’était pas rare de le voir prendre un ou Dewaere de trop.

À force de dire qu’il n’avait besoin de personne en Harley Davidson, il a laissé la vitesse le rendre ivre et le conduire inévitablement vers une fin qui fait Banzaï.

Salut l’artiste, tu nous manqueras. Pour nous, tes élèves, c’est toujours une souffrance quand le maître décolle.

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires