Connect with us

Animals

Le chien offert par la France au président chinois aurait été mangé

Published

on

 Alors en visite en France en Mars 2014 pour signer de juteux contrats avec les entreprises françaises, Xi Jinping, le président chinois, s’était vu offrir un labrador de la part du gouvernement de François Hollande. Le canidé, baptisé affectueusement du nom de Cān (« repas » en chinois, NDLR) par son nouveau propriétaire n’avait alors que trois mois à l’époque et son adoption devait entériner une visite officielle de trois jours riche en signatures de coopérations économiques dans tous les domaines de pointe de l’économie française : aéronautique, agriculture et même nucléaire, tout y était passé. À son arrivé à Lyon le président du géant asiatique avait décrit en ces mots les buts de sa visite officielle : « Ma visite en France […] permettra de travailler avec le président Francois Hollande et d’autres dirigeants français pour […] planifier ensemble l’avenir, de sorte que les relations sino-françaises, sur un nouveau départ, enregistrent des progrès encore plus importants ».

Un peu plus de deux ans après cette visite du dirigeant chinois nul n’a plus entendu parlé de ce chien dont l’avenir, à l’inverse des contrats de plusieurs milliards d’euros, n’avait pas particulièrement intéressé l’opinion public et les médias. Mais c’est hier que plusieurs sources contradictoires au sein des médias chinois ont révélé, au cours d’un banquet donné la semaine dernière par la présidence chinoise à un parterre de grands chefs d’entreprises internationaux, qu’un met pour le moins exotique avait été servi aux convives : ni plus ni moins que Cān, le labrador offert deux ans plus tôt par François Hollande à son homologue chinois, dont la viande aurait servi à garnir des nems.

L’information, déjà largement relayée à l’international malgré la censure dont elle fait l’objet en Chine, émeut déjà la plupart des organisations de défense des animaux et des associations véganes. Lesquelles ont annoncées vouloir intenter prochainement un procès commun à Xi Jinping devant le Tribunal Pénal Internationale pour son crime spéciste.

Advertisement

Animals

Il tape « Big black coq » sur internet et se retrouve à observer des gros coqs noirs

Published

on

Internet big black coq

Pour une fois c’est une belle histoire.

C’est l’histoire de Robert fermier de profession et agent de la boustifaille avant tout. Bonne enfant, il décide de se renseigner pour élargir sa gamme de poule pondeuse et de coqs pour les féconder. Pour augmenter ses chances de trouver ce qu’il lui faut, il décide de faire ses recherches sur l’internet de l’ordinateur et ce, dans plusieurs langues car il se souvient de ses vagues options obscurs qu’il avait au collège.

Après avoir taper negro coq, negresse chicken, dark coq, se retrouvant dans l’impasse, il fit appel à ses plus bas instincts pour taper « big black coq and fat black chick » une phrase qu’il avait plusieurs fois entendu dans la bouche des Jeun’s du village.

Nous ne savons pas si il a réussi à trouver ce qu’il cherchait réellement mais ce qui est sûr c’est qu’il passe désormais beaucoup plus de temps maintenant sur internet qu’avant. Pouvant profiter d’un nouveau monde vidéo-ludique qui s’est offert à lui par le biais de ses recherches. Robert en cherchant du cuivre à trouver de l’or. Paix à toi Robert.

Chimpanzément votre,

Continue Reading

Animals

Après la vidéo d’un chat jeté aux ordures à Montélimar, Veolia promet que le félin sera recyclé

Published

on

Il a été traité « comme un simple déchet ». Des associations de défense des animaux veulent porter plainte pour maltraitance après la diffusion d’une vidéo montrant un agent de propreté de Montélimar (Drôme) jeter un chat vivant dans la benne à ordures d’un camion. Comme le rapporte France Bleu, plusieurs associations de défense des animaux envisagent de porter plainte. Le directeur du secteur de Veolia, en charge du ramassage des ordures, a affirmé « regretter fortement que le chat a été jeté vivant avec les déchets non recyclable, cet acte maladroit a été réalisé dans la précipitation » et il a notamment indiqué « que la société présente ses excuses aux habitants et à la ville de Montélimar. Veolia se soucie de la gestion et valorisation des déchets, et promet que le félin sera bel et bien recyclé »

 

Sources : https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/05/05/montelimar-la-video-d-un-chat-maltraite-fait-scandale-deux-agents-municipaux-suspectes

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/montelimar-la-video-d-un-chat-jete-a-la-poubelle-fait-scandale-sur-les-reseaux-sociaux-1588756324

Continue Reading

Animals

[Allocution] Pour sensibiliser les gens à l’adoption, Emmanuel Macron sera remplacé par son chien

Published

on

C’est une décision forte qu’a prise le Président de la République pour son allocution de lundi à 20h00. Très touché par le sort réservé aux chiens de la S.P.A (Société Protectrice des Animaux), il a décidé de se faire remplacer par Nemo , son Labrador-Griffon.

Un acte important jamais vu dans la Vème République :

« Nous avons autorisé les gens à sortir de leur confinement pour adopter ces pauvres animaux laissés vers un sort incertain. C’est pour accompagner cette autorisation que Nemo prendra ma place pour s’adresser aux Français et leur rappeler l’acte important qu’est celui d’adopter, encore plus en cette période d’épidémie du COVID-19 »

Nemo est actuellement entouré des meilleurs coachs du Président pour préparer son allocution de lundi soir. Il est attendu au tournant par tous les défenseurs des animaux, et tous ceux de son espèce, comme il le rappelle sur son compte Twitter :

« Wouf wouf wouf wouf, wouf wouf : Wouf wouf, waf, wouf, wouf,waf wouf, wouf wouf. »

Un passage qui sera sûrement suivi par des millions de français et réveillera à coup sûr les consciences au sujet de l’adoption.

Continue Reading

Trending