Aveugle, il réalise son rêve : conduire un F16, seul.

Jordan, fils d’une plombière (remariée à un coiffeur), fut le premier aveugle à piloter un F16 sans son 5ème sens qui n’est pas moins que sa vue. 
C’est lors d’une fête locale, dans la région de Bretagne, que Jordan fut invité en présence de ses parents au repas annuel des « sauteurs ». (groupe de parachutistes mené par leurs co-présidents et frères, J&M Dorcelle). Pour le coup, ce groupe de gai-lurons avaient vu grand. En effet, un F16 de l’armée belge fut amené sur le tarmac précédent l’entrée de la salle des fêtes afin que les fans et les pilotes puissent l’admirer. (Ndlr : le F16 s’est négocié au coin du bar du centre de Thalasso avec un certain Philippe alias « Philou », les infos suivront)
Revenons-en à Jordan, qui,pour la première fois, pu toucher de ses mains la fameuse machine de guerre. Faute de ne pas n’avoir vu, Dédé (alias saute-tout, alias DJ DD), pilote de profession et dans le tuning par passion, fit rentrer Jordan dans le cockpit. Les heures passèrent et le jeune adulte resta toujours à l’intérieur. « Laissez-le s’amuser, pour une fois qu’il joue avec un autre manche que le sien… » cria son beauf-père. Les invités rentrèrent dans la salle.
Après les 40 hits de Patrick Sebastien, la tête comme dans une boite de sardines sa mère sortit fumer son p’tit mégot. C’est là qu’elle vit son fils faire avancer l’avion. La machine commença à cracher des flammes et à prendre de la vitesse. L’assemblée, éméchée, regarda par les fenêtres tout en faisant tourner les serviettes. La rue des Cachyeux était devenu une piste de décollage. Jordan ne se sentait plus, il accéléra et décolla à bord du F16. Magnifique moment pour ce jeune aveugle.
Les funérailles de Jordan se tiendront en l’Eglise de Ghlin-en-Bretagne, ce jeudi. Le Curay Charles se chargera de la cérémonie.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires