Connect with us

Animaux

Après près d’un an de cavale, des policiers belges capturent enfin Pikachu

Published

on

C’est sur le perron de son hôtel de police et non sans fierté que le commissaire divisionnaire Canard a annoncé aujourd’hui la capture par une de ses équipes de Pikachu, le célèbre Pokémon. Cette issue clôt joyeusement une enquête longue et minutieuse, qui a conduit les 13 membres d’une de ses brigades à user autant de ruses que de semelles de bottes pendant presque une année.

Dans la rue Natalis à Liège, l’humeur était à l’allégresse hier. Il faut dire que la capture du pokémon Pikachu était attendue de pied ferme et espérée ardemment par des équipes à bout de nerfs dans un contexte très compliqué. On sentait d’ailleurs bien le soulagement dans l’attitude du commissaire divisionnaire Canard au moment d’entamer sa conférence de presse. La mine réjouie, il a brandi son smartphone pour prouver au parterre de journalistes présents la réalité du bruit qui s’est propagé très vite dans la Cité Ardente, avant de répondre à leurs nombreuses questions.

« La traque a débuté le 7 juillet  » , a détaille le héros du jour. « Pendant un peu plus de 11 mois, ce Pokémon a réussi à nous échapper. Notre équipe multipliait les enquêtes de voisinage pour arriver à le débusquer, et finalement, c’est au Parc de la boverie, à un pokestop, que nous avons enfin réussi à la capturer  » . Il faut dire que la pression s’accumulait sur l’hôtel de police, marqué par des échecs en novembre, puis coup sur coup en février et en mars. «  C’est vrai qu’à trois reprises, Pikachu avait réussi à s’échapper, mais nous avions préparé un stock de bonbons Framby conséquent pour l’amadouer et l’appâter  » , sourit le commissaire divisionnaire.

Un succès dont il va falloir savourer rapidement car M. Canard a prévenu, l’air grave, dès demain son équipe va dès demain se mettre en quête d’attraper les 249 autres Pokémon encore dans la nature. Des renforts sont d’ailleurs espérés par les policiers. « On a parlé à un moment de forces spéciales, mais vu la situation du pays, je ne pense pas que ça pourra se faire  » , soupire un représentant syndical présent. Qu’importe, c’est galvanisée que l’équipe va pouvoir repartir traquer Salamèche, Carapuce et consors !

Advertisement

Animaux

Ca va être tout blanc

Published

on

TA GUEULE !!!

Continue Reading

Animaux

Après la rave-party fasciste au Capitol, la crainte d’une diffusion massive de la.e covid-19

Published

on

Après 6h de fête clandestine, le SWAT a mis fin à la rave-party fasciste du Capitol, à Washington. La formation d’un cluster semble inévitable. Un risque de contamination massive au virus qui inquiète au plus haut niveau car les antennes 5G ne sont pas toutes déployées.

Les fascistes ont mis leur vie en danger, leur santé. Il faut maintenant qu’ils préservent celle de leur entourage ». La CIA et le FBI alertent. Ils craignent que la rave-party fasciste illégale, qui s’est tenue au Capitol à Washington, contribue à amplifier la circulation de la.e covid-19 aux USA déjà fortement touchés par une résurgence de l’épidémie.

Il n’y avait même pas de Sound System et aucune drogue, pourtant les gens étaient complètement débiles.

Dans ce contexte, la probabilité qu’au moins l’un des nazillons était bel et bien contaminé au virus, sans forcément le savoir, est « très fort[e] ». Selon Qanon et Donald Trump, le virus n’existe pourtant pas et le vaccin a été créé par les pédo-satanistes.

 

Continue Reading

Animaux

Les témoins de Jéhovah autorisés à sortir pour maintenir un moral de merde

Published

on

Les grands absents du 1er confinement vont pouvoir retourner faire du porte à porte. Jean Castex vient d’autoriser les témoins de Jéhovah à reprendre leurs activités afin de redonner le sourire aux français « Peut-être pas le sourire mais il faut avouer que c’est toujours sympathique de les accueillir sur le pas de la porte afin d’écouter une autre discours de merde que le notre. »

C’est avec un invité de marque que les Témoins vont reprendre le trottoir sans masques et sans attestations « De quoi tapiner dans de bonne condition. » d’après Donald Trump.

Une rumeur annonce même que le géant Amazon serait le point d’embaucher la totalité des Témoins afin de livrer les colis en cette période difficile « Et en plus ils ne voleront rien lors des livraisons. Par contre il faudra les écouter au moins 5 min pour bénéficier de la livraison gratuite. »

De quoi garder un bon moral de merde avec le sourire.

Continue Reading

Trending