Après l’homéopathie, la sorcellerie bientôt remboursée par la Sécurité Sociale en France

 

La Haute Autorité de Santé a émis une recommandation « défavorable » au maintien du remboursement des produits homéopathiques par l’assurance maladie, selon la procédure, l’avis a été transmis aux laboratoires qui fabrique et distribue des préparations homéopathiques, pour qu’ils puissent faire valoir leurs arguments durant une « phase contradictoire ».

Ce n’est qu’à l’issue de cette phase contradictoire que sera rendu l’avis définitif de la HAS, sur lequel le gouvernement s’appuiera pour décider ou non de dérembourser l’homéopathie. Mais d’après nos sources, les ministres Agnès Buzyn (Solidarités et Santé) et Gérald Darmanin (Comptes publics) auraient déjà tranchés en faveur du maintient du remboursement de l’homéopathie, et par souci d’équité vont ouvrir le remboursement à d’autres croyances, comme par exemple les consultations chez les guérisseurs et marabouts, les pèlerinages religieux, la sorcellerie, ou même la poudre de perlimpinpin.

Face à la crainte d’un déremboursement le laboratoire Poireau, leader mondial de l’homéopathie, avait lancé début avril une riposte avec une recommandation envers leurs clients de prendre un cheval, même dans un appartement et de le soigner avec des produits homéopathiques : « Pour faire des anecdotes que vous pouvez partager sur internet et les réseaux sociaux, sur la soi-disant efficacité de l’homéopathie sur votre canasson »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires