ALERTE – Facebook piraté !

Hélas, cela s’est produit. Jusqu’à maintenant le géant américain n’avait connu « que » deux pannes temporaires mondiales, ici il en est bien pire, les données des utilisateurs ayant été dévoilées en masse. Le débat sur le stockage des données aux USA est remis sur le devant de la scène européenne.

La branche Européenne de Facebook a été victime d’une attaque ce mercredi soir, il s’agirait selon les premiers experts d’une attaque groupée similaire à la vague de piratages de sites d’information de l’an dernier. Ici, on a du mal à comprendre pourquoi le pare-feu a cédé, il ne s’agissait que d’un demi-million de tentatives de connexions en masse, ce qui représente environ 0,05% de connexions supplémentaires par rapport à d’habitude, ce qui est minime. Facebook ayant refusé de fermer ses serveurs, ceux-ci ont cédé et laissé pénétrer le virus qui n’a plus eu qu’à exporter les données les plus précieuses des utilisateurs concernés via le réseau ultra-rapide qui lui était offert pour les stocker où bon lui semble.

Selon les débuts de l’enquête, 256 millions de comptes auraient été exposés. En Belgique, ce ne sont pas moins de 3 588 146 comptes dont les informations parfois les plus intimes. L’enquête a par ailleurs mis en évidence que seuls les utilisateurs de l’application mobile de Facebook pour Android ou Apple s’étant connectés dans les 17 heures précédentes en ont été victimes. Le contrôle des serveurs n’étant pas encore repris, seule la désactivation de votre compte à long terme permettrait de mettre fin à la fuite de vos données. Cependant, Facebook n’a pas souhaiter nous donner plus de détails sur ces faits.

Suite des résultats de l’enquête dans nos prochaines éditions.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires