Connect with us

Médecine

87% des hommes qui urinent assis réussissent mieux dans la vie

Published

on

C’est une étude qui vient de paraître et qui sort des sentiers battus. En effet, c’est la première fois qu’un sondage s’intéresse aux conséquences sur la vie d’un homme qu’il urine assis ou bien debout.

C’est d’ailleurs un sujet qui divise la société. Les hommes qui urinent assis sont souvent beaucoup plus matures, ils ont compris que ça ne servait strictement à rien d’uriner debout: cela complique le geste, et le risque d’uriner à côté et d’éclabousser le mur est d’autant plus grand. Ce qui peut engendrer des disputes avec leur femme, qui à bout de nerfs après plusieurs années finira par demander le divorce.

C’est pourquoi l’étude menée sur près de 7890 hommes, de 18 à 62 ans, de tous milieux sociaux et professionnels montre que près de 87% des hommes qui urinent assis, réussissent nettement mieux dans leurs vies professionnelles et personnelles. Ainsi, ils occupent pour la majorité des postes à responsabilités, leur mariage tient le coup et leurs enfants sont épanouis et les respectent.

Alors si vous faites partie de ceux qui urinent debout et que votre vie va mal ou qu’elle en prend le chemin, c’est le moment de changer vos habitudes et prendre votre revanche sur la vie: urinez assis, vous verrez le monde sous un autre angle, et vous ne le regretterez pas.

À la rédaction, depuis que nous urinions assis, notre capacité à produire des articles a été multipliée par 3. Pensez à nous la prochaine fois que vous irez aux toilettes.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Advertisement

Belgique

Les héroïnomanes demandés en renfort pour administrer les vaccins contre la COVID-19.

Published

on

Pour accélérer la vaccination contre la COVID-19, le gouvernement belge avait besoin de plus de personnels qualifiés pour administrer les vaccins. Après avoir fait appel aux pharmaciens, M. De Croo demande l’aide des consommateurs d’héroïne. En effet, ceux-ci sont moins réticents et ont déjà une certaine expérience. « Il est vrai que nous avons une certaine expérience dans l’injection de produit, mais cela reste différent, nous avons l’habitude de nous piquer nous-même, et pas le bras de quelqu’un d’autre », déclare Nathan.

Pour combler cette lacune, le gouvernement a mis en place un stage entre toxicos. Ils auront chacun 10 doses d’héroïne à injecter à d’autres apprentis, de quoi permettre une formation de qualité. Le gouvernement espère également créer des vocations de médecin ou d’infirmier parmi les stagiaires.

Cette mesure a évidemment fait du bruit, notamment au sein du personnel hospitalier, qui est mitigé. D’un côté on qualifie l’action de « suicidaire » alors que d’autres trouvent cette solution « ingénieuse ».

Cette mesure permettrait d’augmenter de 20% le personnel qualifié partout en Belgique et de 95 % dans la région de Charleroi. Leur mission commencera courant du mois de mars.

 

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Médecine

Les laboratoires français travaillent sur un vaccin contre l’islamo-gauchisme

Published

on

Après la crise du coronavirus et les récentes déclarations de la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Frédérique Vidal, les chercheurs français ont décidé d’abandonner leurs recherches sur la Covid-19 pour se concentrer sur un nouveau projet : la mise au point d’un vaccin contre l’islamo-gauchisme.

Le Haut Conseil de la Santé Publique s’est exprimé au sujet d’un nouveau risque de pandémie qui inquiète tout le pays.
« L’islamo-gauchisme se transmet majoritairement chez les jeunes, et en particulier dans les universités. Les étudiants en sociologie et en psychologie semblent pour l’instant les plus touchés, mais nous souhaitons éviter une nouvelle épidémie qui pourrait infecter le reste de la population. »

Selon Bernard Faliu, secrétaire général du Conseil, les symptômes de l’islamo-gauchisme sont faciles à repérer : « En général ça commence par un laisser-aller vestimentaire et pileux, la barbe pousse plus vite, on s’habille de plus en plus mal, et ensuite on devient allergique au porc et on se met à lire Marx ou Bourdieu. »

Une nouvelle maladie qui terrorise déjà une partie de la population, mais l’Ordre des Médecins est plutôt confiant : « Le vaccin devrait être en circulation d’ici mi-mai. »

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Médecine

[Vraie info] ☢ Raoult avoue lui même que l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas ☢

Published

on

Ca y est. Didier Raoult signe un papier qui nie tout bénéfice pour l’hydroxychloroquine et l’azithromycine, reconnaissant même des effets secondaires dangereux.

Lire le document ici. 

Selon ce document signé par Didier Raoult lui même, il n’y a pas de différence de mortalité entre les groupes soignés et le groupe contrôle avec le fameux cocktail de tonton Didier.

9 mois de bullshit pour en arriver là.

Tous les complotistes Raoultiens sont actuellement en position latérale de sécurité et cherchent d’urgence de l’oxygène. Si vous en rencontrez, composez le 15.

No Title

L’etude de @raoult_didier etait pourrie et il ne faut pas utiliser l’´hydroxychloroquine, trop dangereuse pour un benefice nul. Un article signé @raoult_didier ! 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂. Donc ce qu’on dit depuis le debut ! https://t.co/LVR3QFwoEt

 

No Title

La vérité est simple : l’#hydroxychloroquine n’a et n’a jamais eu d’efficacité.D Raoult a mis 9 mois à l’admettre, et sûrement qu’une procédure ordinale a pu l’aider à réfléchir… Mais tant de mal a été fait durant ces mois, tant d’errance et de gâchis de moyens. #COVID19 https://t.co/87N7LQcBfg

Traduction pourrie Google Trad, sinon par ici pour l’original: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7779282/

Nous convenons avec nos collègues que les résultats cliniques sont également des éléments clés à considérer lors de l’évaluation de l’effet de l’association hydroxychloroquine-azythromycine (HCQ-AZ) [1]. À cette fin, nous avons réanalysé nos données sur tous les patients inclus dans notre étude (n = 42) et, en plus de la clairance virale au fil du temps, nous avons analysé les résultats cliniques, y compris le besoin d’oxygénothérapie, le transfert en unité de soins intensifs (USI) , décès et durée du séjour à l’hôpital.

Les besoins en oxygénothérapie, le transfert en USI et le décès ne différaient pas significativement entre les groupes. La durée du séjour à l’hôpital et la persistance virale étaient significativement plus courtes dans le groupe de patients traités par rapport au groupe témoin. La durée du séjour a été calculée chez 38 des 42 patients car deux patients sont décédés, un est sorti contre l’avis du médecin et des informations manquaient pour un patient Nous convenons que la combinaison HCQ-AZ peut potentiellement conduire à des interactions médicamenteuses. Nous avons porté une attention rigoureuse à éviter cette association chez les patients souffrant de maladies cardiaques, d’électrocardiogramme anormal, de dyskaliémie ou de l’utilisation systématique d’autres médicaments en interaction. Le bilan pré-thérapeutique systématique comprenait une analyse des électrolytes sériques et un électrocardiogramme avec mesure corrigée du QT (formule de Bazett).

Une surveillance étroite de l’analyse des électrolytes sériques a été réalisée chez les patients présentant de faibles taux de potassium sérique au départ. Un électrocardiogramme était systématiquement réalisé 48 heures après le début du traitement. Le traitement par HCQ a été interrompu lorsque l’intervalle QT corrigé (QTc, formule de Bazett) était> 500 ms, et le rapport bénéfice / risque du traitement HCQ + AZ a été estimé par l’infectiologue et convenu avec le cardiologue entre 460 et 500 ms. Aucun cas de torsade de pointe ou de mort subite n’a été observé. Depuis la publication de cet article, nous avons traité un total de 3 119 patients atteints de HCQ-AZ pendant au moins trois jours. Un allongement de l’intervalle QTc (> 60 ms) a été observé chez 25 patients (0,67%), entraînant l’arrêt du traitement dans 12 cas, dont 3 cas avec un QTc> 500 ms. Aucun cas de torsade de pointe ou de mort subite n’a été observé, y compris

 

No Title

Incroyable !Le Pr Raoult qui écrit lui-même que leur 1er essai clinique non randomisé montre que l’hydroxychloroquine n’a AUCUNE efficacité sur la mortalité ou pour réduire le transfert en soins intensifsPour rappel, cet essai (Gautret et al.) a été cité plus de 3500 fois ! pic.twitter.com/lskmtKeVNa

No Title

Cela fait presque 1 an que le Pr.Raoult nous parle d’hydroxychloroquine pour au final sortir une étude montrant qu’elle n’est pas efficace ! Mieux vaut tard que jamais…mais le mal est fait. Au final, il aura gagné une notoriété internationale ! Au moins, on vaccine à l’IHU.. pic.twitter.com/0q026oaSfs

No Title

Raoult à l’ego boursouflé vient donc de reconnaître l’inefficacité de l’hydroxychloroquine, après des mois de polémiques et de mensonges. Qui a nourri tous les #complotistes et #antivax. Sa responsabilité est immense.Le mal est fait. https://t.co/RSHwU5tUtS

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Trending