Connect with us

Medias

Après 7 millions d’exemplaires de Charlie Hebdo vendus, Charb avoue « c’était une blague ».

Published

on

Charb, directeur de la publication de « Charlie Hebdo », est apparu aujourd’hui avec le dernier Charlie Hebdo en main et avoue enfin que tout cela n’était qu’une blague visant à sauver le journal  et à « faire marcher les cons ».

Et putain, on en a fait marcher des millions

En effet, quelques mois avant l’attentat le journal en appelait à ses lecteurs pour survivre, le tirage de 28.000 exemplaires n’étant pas suffisant pour continuer.

L’attentat, les morts, la France en deuil, le monde entier uni, tout cela ne serait que du vent, une opération marketing d’une ampleur encore jamais organisée.

 

Franchement, voir le Pape, Le Pen, Sarkozy, Hollande et tous les autres cons pleurer la mort de notre journal, c’est merveilleux. Wolinski s’est même pissé dessus tellement il a ri.
Et ces millions de Français qui nous ont toujours chié dessus qui se battent pour acheter Charlie, quelle blague formidable !
Ce qu’on a préféré, c’est quand même ce défilé de dictateurs pour soutenir la liberté d’expression. Manquait plus que Kim Jong Un et on faisait un strike.

 

Quoi qu’il en soit, c’est une franche réussite. Petit comparatif avant-après:

Le ministère de la culture avait refusé de subventionner Charlie Hebdo (alors que tous les autres journaux le sont). Alors que depuis l’attentat, Fleur Pellerin (ministre de la culture) a annoncé avoir débloqué 1 million d’euros pour aider Charlie Hebdo.

Le nombre d’abonnés est passé de 7000 à 120.000 (et probablement encore beaucoup plus dans les prochains jours).

Alors que Charlie Hebdo allait passer l’arme à gauche, le tirage du 14 janvier est le plus grand tirage jamais réalisé par un journal Français de l’histoire.

 

 

Advertisement

Cinéma

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

Published

on

Daval, la série sera le dernier caméo de Stan Lee

 

 

Depuis des années, il est celui qui apparaît dans le plus de films Marvel, sans être pourtant acteur. « Daval, la série » diffusée sur BFM sera l’occasion de voir pour la dernière fois à l’écran Stan Lee, le créateur des super-héros et légende des comics. Le réalisateur de la série l’a confirmé auprès de la chaine info, à l’occasion d’une conférence de presse. « Ce sera bien sa dernière apparition », sans pour autant livrer plus de précisions sur le caméo.

Continue Reading

Business

Apple : Tous les iPhone désormais vendus sans iPhone

Published

on

 

Afin de réduire la taille des emballages et donc son empreinte écologique, la marque à la pomme ne fournit plus de smartphone.

Ce mardi lors de sa keynote, Apple en a profité pour effectuer cette annonce : le smartphone ne sera plus fourni dans la boîte des iPhone. En effet, la firme de Cupertino a décidé de ne proposer qu’une simple boite vide. Apple affirme avoir pris cette décision dans l’objectif de réduire la taille des emballages et ainsi diminuer son empreinte écologique.

« Dans le prolongement des efforts entrepris pour atteindre nos objectifs en matière environnementale, l’iPhone est désormais livré sans iPhone. Veuillez utiliser votre ancien smartphone déjà en votre possession », indique Apple, sur son site.

Continue Reading

Coronavirus

Puy du Fou: le préfet de Vendée a accordé une dérogation car la consanguinité protège les Vendéens

Published

on

La préfecture a autorisé le parc à dépasser largement la jauge autorisée, cette dérogation a fait grincer des dents, alors que Jean Castex a annoncé récemment que l’interdiction des événements de plus de 5000 personnes était prolongée jusqu’au 30 octobre en raison de la dégradation de la situation épidémique en France. L’autorisation octroyée s’appuie sur un fait, le département connait une circulation du virus en net retrait par rapport au niveau national selon la préfecture, car la forte consanguinité dans la population vendéennes les protégerait de la Covid-19.

En fait, de nombreuses maladies génétiques sont liée à un gène défectueux, n’apparaissent que si le gène défectueux est présent en double exemplaire, dans la copie venant du père et dans celle de la mère. Ainsi, si le gène défectueux est peu répandu dans la population générale, au sein d’une famille concernée, il est sans doute présent chez plusieurs de ses membres. Ce gène se fixe sur des récepteurs présents au niveau du cerveau appelés « récepteur nicotinique de l’acétylcholine ». Elle empêcherait alors la fixation du coronavirus SARS-CoV-2 sur ces récepteurs et limiterait sa progression dans l’organisme, ainsi que l’aggravation des symptômes. » D’autres études menées dans le Nord pas de Calais et en Picardie, ont conclu à exactement le même résultat.

Continue Reading

Trending